AGP Six morts et 2 blessés dans deux accidents de la circulation à Essassa et à Kango APS CASAMANCE : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS AGRICOLES REMIS AUX PAYSANS DU BLOUF APS UN ÉCRIVAIN ÉVOQUE LA CHALEUR HUMAINE DU SANDAGA DE SON ENFANCE APS COVID-19 : LES DROITS ET LA SANTÉ DES FEMMES « MIS À L’ÉPREUVE » (ENQUÊTE) ANGOP PR augura reforço da cooperação com Malawi ANGOP Covid-19: Angola sem registo de casos positivos nas últimas 24 horas MAP Souss-Massa: Les examens du Baccalauréat se poursuivent dans « d’excellentes conditions » (Responsable) AGP Dubréka-Société : 06 morts et 04 blessés sur la nationale N°3 à Gbantama. AGP Guinée/politique : Lancement du mouvement Nouvelle Génération Politique (NGP) AGP Boké/Covid19: La SMB offre des matériels médicaux à l’hôpital régional.

PROBLEMATIQUE DE LA PRESTATION DES SERVICES PUBLICS EN AFRIQUE ET DANS LES PAYS ARABES : LES DELEGUES DE L’AFRECON EN CONCERTATION A LOME


  14 Novembre      5        Society (17485),

   

Lomé, 14 nov. (ATOP) – La 13e conférence régionale pour l’Afrique et les pays arabes (AFRECON) se tient, du 13 au 15 novembre à Lomé, sous le thème : « le peuple au-dessus du profit – les services publics au-dessus de la cupidité des entreprises ».

La rencontre a été planifiée par le ministère de la Fonction publique, du Travail, de la Réforme administrative et de la Protection sociale en collaboration avec l’Intersyndicale des Services Publics (ISP). Elle réunit 163 pays de par le monde. La finalité est de souligner l’importance des services publics de qualité pour le bien-être économique et l’égalité des genres en tant qu’outil de lutte contre les inégalités dans le contexte de l’Afrique et des pays arabes. Il est aussi question de proposer des politiques qui pourraient être adoptées pour garantir l’égalité et de lutter contre la privatisation.
Les conférenciers auront à discuter au cours des échanges des questions d’actualité concernant le monde du travail et des défis auxquels font face les travailleurs, le mouvement syndical, ainsi que des relations interprofessionnelles du secteur public africain. Ils approuveront le plan d’action régional pour l’Afrique et les pays arabes (qui servira de feuille de route pour les activités des affiliés au cours de cinq prochaines années) et la façon dont les règles de l’économie numérique sont établies dans les grandes entreprises et la conduite à tenir pour mettre l’économie numérique au service du développement et de la démocratie en Afrique. Les échanges porteront également sur les questions de dettes, d’évasion fiscale, de migration, de réfugiés et de protection des lanceurs d’alerte. A cela s’ajoutent les violations des droits syndicaux, de genre, des services publics de qualité et la collaboration avec les Etats pour démasquer les réseaux criminels et de corruption.
La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de la Communication, des Sports et de l’Education à la citoyenneté et au civisme, Foli-Bazi Katari.
Celui-ci a exhorté les pouvoirs publics à faire de la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale leur cheval de bataille pour créer des richesses et stimuler la croissance. Il a cité son pays qui, pour relever ce défi a institué l’Office Togolais des Recettes (OTR) et la Haute Autorité de Prévention et de Lutte Contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA). L’intervenant a aussi évoqué le Plan National de Développement (PND) destiné à créer 500.000 emplois d’ici 2022. Il a exhorté les préposés à faire des recommandations de nature à amener les gouvernants à prendre des décisions susceptibles d’arranger la situation des travailleurs.
L’Internationale des Services Publics (ISP) est une fédération syndicale internationale représentant 20 millions de personnes qui travaillent dans les services publics de plus de 160 pays. Il défend les droits humains et la justice sociale, et promeut l’accès universel à des services publics de qualité.

Dans la même catégorie