GNA Insurance Brokers caution on commercial implications of COVID-19 GNA “I am disappointed Africa Women’s Cup of Nations is canceled” – Hillary Boaten GNA Adwoa Bayor, Amankwa Mireku, others graduate from 12th Man program GNA Executive Council to meet on Thursday, July 9 on new football season GNA GFA delegation calls on the family of late Kwasi Owusu AIP La localité d’Agboville bientôt en chantier avec la réalisation de plusieurs infrastructures routières AIP Le DR de la Construction déplore le non-respect du plan directeur d’urbanisme de la ville d’Agboville MAP Togo : prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 16 août ANGOP PR felicita EUA pelo aniversário de independência ANGOP Covid-19: Angola regista um óbito e 18 novos casos positivos

Gabon : Siat Gabon recherche de 300 jeunes saigneurs d’hévéas


  16 Novembre      4        Society (17485),

   

Libreville, 16 Novembre (AGP) – L’office national de l’emploi (ONE) a lancé, le vendredi 15 novembre écoulé à Libreville, la campagne de collecte des candidatures dans le cadre de la formation adaptation pour jeunes (FAJ) techniciens agricoles, option saigneur d’hévéa afin de recruter 300 jeunes pour la société Siat Gabon.

A la demande de la Société Siat Gabon, l’Office nationale de l’emploi (ONE) a lancé le 15 novembre écoulé à la Mairie du 6ème arrondissement de la Commune de Libreville, la campagne de recrutement de 300 jeunes qui seront formés dans le métier de saigneur d’hévéa pour les besoins d’exploitation de ses plantations sur ses trois sites notamment Kango, Nzile et Mitzic.

Les jeunes dudit arrondissement, venu massivement, ont été entretenus sur les conditions d’intégration dudit dispositif qui exige d’être âgé de 20 à 34 ans, avoir un niveau minimum de 4ème et être enregistré dans les fichiers de l’ONE.

Ces jeunes après recrutement devront débuter une formation théorique et pratique durant un an dès janvier 2020.

«Avec le métier de saigneur d’hévéa, ils pourront travailler à Siat. Donc après la formation, ils seront salariés à Siat. Et à côté de la formation de saigneur, ils auront l’opportunité d’être formé en culture pérenne notamment la culture du Cacao, du café, de la banane et des cultures maraîchères», a déclaré Elisabeth Moussavou, Chef de l’antenne régionale de l’Estuaire de l’ONE.

Pendant la période de formation, ces jeunes bénéficieront d’une parcelle de 1 à 3 ha pour pouvoir expérimenter les connaissances acquises durant la formation ; d’une assurance maladie ; d’un logement ainsi qu’une indemnité mensuelle de 150 000 francs CFA.

«Au sortir de cette formation, ils auront un certificat de techniciens agricoles avec option saigneurs d’hévéa», a fait savoir Elisabeth Moussavou.

Ce recrutement qui a débuté à Libreville va se poursuivre dans l’hinterland.

Dans la même catégorie