AIP La localité d’Agboville bientôt en chantier avec la réalisation de plusieurs infrastructures routières AIP Le DR de la Construction déplore le non-respect du plan directeur d’urbanisme de la ville d’Agboville MAP Togo : prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 16 août ANGOP PR felicita EUA pelo aniversário de independência ANGOP Covid-19: Angola regista um óbito e 18 novos casos positivos APS KAFFRINE : LA COJER OFFRE 102 POCHES DE SANG À L’HÔPITAL RÉGIONAL APS ORGANISATION DES NAVETANES : AMADOU KANE S’ATTEND À TOUTES LES ÉVENTUALITÉS MAP Les autorités marocaines sont « toujours en attente » de la réponse d’Amnesty international à la lettre du Chef du Gouvernement AGP Kissidougou/Covid-19 : Des kits sanitaires et draps de lit à l’orphelinat ‘’Lymania’’. AGP Mamou-covid-19: Cinq(05) responsables de bars et boites de nuit interpellés

Le préfet du Mono a bouclé sa tournée statutaire par Comé


  19 Novembre      2        Politics (8538),

   

Porto-Novo, 19 nov 2019 (ABP) – La tournée statutaire du préfet du département du Mono, Komlan Sena Sedzro Zinsou, entreprise depuis le mercredi dernier a pris fin ce vendredi par les commues de Grand-Popo et de Comé.

Dans la matinée de ce vendredi, l’autorité de tutelle, Komlan Sena Sedzro Zinsou, et sa délégation ont été l’hôte de la commune de Grand-Popo avant de mettre le cap dans l’après-midi sur l’hôtel de ville de Comé.

De Grand-Popo comme à Comé, les maires Anani Hlondji et Pascal Hessou, ont énuméré les difficultés auxquelles leurs communes sont confrontées. Il s’agit de l’inondation qui a envahi les écoles, rendant inaccessibles les lieux et emportant les cultures vivrières, les problèmes d’insécurité, d’électricité, de l’eau potable, etc.

De façon spécifique, le maire Hlondji, a sollicité l’implication du préfet dans la résolution des problèmes que rencontrent ses administrés dans le processus d’établissement des cartes d’identité nationales.

Par ailleurs sur la liste des préoccupations quotidiennes, dira le maire, figurent celles relatives à l’érosion fluviale à Gbèkon, l’érosion côtière sur le littoral de Grand-Popo et les difficultés dans la mobilisation des ressources propres. Il a souligné aussi que la mise en œuvre du PAG a permis de recruter un prestataire pour le dragage et le renforcement du coude du fleuve au niveau de la place de 10 janvier afin de redonner à cette localité sa vie d’entre temps.

Les populations de Grand-Popo ont émis le vœu que les chefs d’État du Bénin et du Togo accordent une priorité au fonctionnement du projet d’Adjrala.

Dans la commune de Comé, les intervenants ont rappelé au préfet et sa délégation que des recommandations de l’année dernière sont restées sans suite jusqu’à ce jour avant de dénoncer les poteaux et les fils électriques de la SBEE qui traînent par terre. Ils ont ensuite supplié la SBEE de faire un abonnement promotionnel comme le fait actuellement la SONEB. D’autres problèmes non moins importants ont été également abordés à cet effet.

Au terme des assises, le préfet a invité les uns et les autres à adopter des comportements responsables afin de participer à la politique d’une gouvernance locale.

Dans la même catégorie