INFORPRESS Governo anuncia chegada de um novo barco para reforçar as ligações marítimas inter-ilhas INFORPRESS ARC considera orçamento de 2020 insuficiente para fazer face as necessidades num ano eleitoral INFORPRESS ACV promove sessão cultural de celebração da morna e de aniversários natalícios de poetas e artistas cabo-verdianos AIP Côte d’Ivoire-AIP-Inter / Les nominés à la Caf Awards 2019, connus AIP Côte d’Ivoire/ L’Amicale des directeurs de Gagnoa offre une trentaine de poches de sang AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Festibo 7: Une cérémonie d’ouverture riche en son et en couleur ANP Don de matériels militaires des Etats-Unis aux forces de défense et de sécurité du Niger ANP Le CSC initie une rencontre d’échanges sur l’accès des partis politiques aux médias publics ANP Le Congrès mondial des agences de presse en 2022 au Maroc AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANARE-CI effectue une mission d’information et de communication à Korhogo

PROTECTION DE L’ENFANCE : DES PROGRÈS ENREGISTRÉS AU SÉNÉGAL (SILVIA DANALOIV)


  19 Novembre      0        Society (11188),

   

Dakar, 19 nov (APS) – Des progrès ont été notés ces trente dernières
années au Sénégal s’agissant de la protection des enfants, a soutenu
mardi à Dakar, Silvia Danaloiv, représentante résidente de l’UNICEF à
Dakar

‘’D’énormes progrès ont été notés durant ses 30 dernières années’’
a-t-elle notamment dit à l’ouverture d’une journée d’actions initiée
par la Coalition des associations et organisations non
gouvernementales militant en faveur de l’enfance.

‘’Aujourd’hui, beaucoup d’enfants vivent longtemps et en meilleur
santé tandis que le taux de mortalité des nouveaux nés a baissé de 40
% et celui juvénile de 71 %’’, a-t-elle fait valoir.

’’En matière d’éducation un taux de 86 % a été enregistré et 77 % des
enfants de moins de cinq ans sont enregistrés à l’état civil’’,
a-t-elle ajouté.

Silvia Danaloiv a dans le même temps insisté sur les défis à relever
en dépit des progrès enregistrés ces dernières années.

’’Cinq millions d’enfants en âge de scolarisation actuellement
évoluent en dehors du système scolaire, alors que 100.000 talibés sont
contraints à mendier et à vivre dans des conditions misérables’’, a
regretté la diplomate.

Le représentant du ministre de la Femme, de la Famille, Genre et de la
Protection des enfants, Niokhobaye Diouf, a de son côté réaffirmé
l’engagement de l’Etat du Sénégal à promouvoir les droits de l’enfant.

Il a rappelé qu’un Code de l’enfant allant dans le sens de renforcer
les droits de cette catégorie était déjà en cours d’élaboration au
Sénégal.

’’Ce code de l’enfant est actuellement en étude au niveau du
secrétariat du gouvernement et sera bientôt transmis au conseil des
ministres pour son adhésion’’, a-t-il signalé.

Dans la même catégorie