ACP Nord-Kivu : libération par la marine ougandaise des 34 moteurs appartenant aux pêcheurs de Kyavinyonge ACP Le train «Kambelembele» de la SNCC bloqué suite à l’inondation des eaux observée à la gare à Samba ACP Un terrain pour la construction du bureau de l’INPP /Maniema ACP Environ 237 millions d’enfants de moins de 5 ans à travers le monde ne disposent pas de certificat de naissance ACP Un nouveau cas d’Ebola à Biena au Nord-Kivu après 85 jours sans cas ACP Trois nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés jeudi au Nord-Est de la RDC ACP Ituri : 50.000 dollars américains débloqués par l’UNFPA pour la deuxième phase de la campagne de réparation de femmes fistuleuses ACP Lancement à Kinshasa de la formation en échographie gynécologique obstétricale ACP Fin à Mbanza-Ngungu des interventions chirurgicales gratuites des fentes labiales et palatines ACP Jeanine Mabunda, l’incarnation du visage de l’alternance, d’après Félix-Antoine Tshisekedi

LE SÉNÉGAL VEUT FAIRE DU FORUM DE DAKAR UN ‘’DAVOS DE LA PAIX ET DE LA SÉCURITÉ’’ (MINISTRE)


  20 Novembre      0       

   

Dakar, 19 nov(APS) – Le Sénégal ambitionne de faire du Forum
international de Dakar sur la paix et la sécurité, un rendez-vous
incontournable d’échanges sur les questions sécuritaires, a souligné
mardi son ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ.

‘’ Nous avons fait le choix. Notre souhait, c’est d’œuvrer pour que le
Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité soit le Davos
de la paix et de la sécurité’’, a-t-il déclaré lors de la conférence
de presse de clôture de la sixième édition de ce forum.

Il a ainsi salué la libre expression des idées des experts et autres
participants à cette rencontre internationale sur la paix et la
sécurité.

‘’Les débats ont été très ouverts. Les experts, ministres, généraux,
universitaires ont débattu avec liberté’’, s’est-il félicité, en
insistant que c’est un choix du pays hôte de la manifestation.

Amadou Bâ a rappelé que le gouvernement sénégalais n’avait pas engagé
d’actions diplomatiques pour inviter des chefs de l’Etat à cette
manifestation.

‘’Il ne s’agissait pas d’une conférence de chefs de l’Etat. Le Sénégal
n’a pas de problèmes pour mobiliser les chefs de l’Etat’’, a-t-il
assuré en réaction à une idée de boycott du forum par les dirigeants
africain. Seul, le chef de l’Etat mauritanien a fait le déplacement à
Dakar.

Le Premier ministre français Edouard Phillipe a également assisté à la
cérémonie d’ouverture du Forum.

Par ailleurs, Amadou Bâ a annoncé que les organisateurs du forum vont
aider les chercheurs à poursuivre le travail des sujets abordés au
cours de cette rencontre.

LE SÉNÉGAL VEUT FAIRE DU FORUM DE DAKAR UN ‘’DAVOS DE LA PAIX ET DE LA SÉCURITÉ’’ (MINISTRE)


  20 Novembre      0       

   

Dakar, 19 nov(APS) – Le Sénégal ambitionne de faire du Forum
international de Dakar sur la paix et la sécurité, un rendez-vous
incontournable d’échanges sur les questions sécuritaires, a souligné
mardi son ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ.

‘’ Nous avons fait le choix. Notre souhait, c’est d’œuvrer pour que le
Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité soit le Davos
de la paix et de la sécurité’’, a-t-il déclaré lors de la conférence
de presse de clôture de la sixième édition de ce forum.

Il a ainsi salué la libre expression des idées des experts et autres
participants à cette rencontre internationale sur la paix et la
sécurité.

‘’Les débats ont été très ouverts. Les experts, ministres, généraux,
universitaires ont débattu avec liberté’’, s’est-il félicité, en
insistant que c’est un choix du pays hôte de la manifestation.

Amadou Bâ a rappelé que le gouvernement sénégalais n’avait pas engagé
d’actions diplomatiques pour inviter des chefs de l’Etat à cette
manifestation.

‘’Il ne s’agissait pas d’une conférence de chefs de l’Etat. Le Sénégal
n’a pas de problèmes pour mobiliser les chefs de l’Etat’’, a-t-il
assuré en réaction à une idée de boycott du forum par les dirigeants
africain. Seul, le chef de l’Etat mauritanien a fait le déplacement à
Dakar.

Le Premier ministre français Edouard Phillipe a également assisté à la
cérémonie d’ouverture du Forum.

Par ailleurs, Amadou Bâ a annoncé que les organisateurs du forum vont
aider les chercheurs à poursuivre le travail des sujets abordés au
cours de cette rencontre.

Dans la même catégorie