APS LA PANDÉMIE DE COVID-19 POURRAIT GÉNÉRER 20 MILLIONS DE NOUVEAUX PAUVRES EN AFRIQUE (ÉCONOMISTE) APS KAFFRINE : LE COMITÉ RÉGIONAL DE GESTION DES ÉPIDÉMIES À L’ÉCOLE DE L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE AIP L’ouverture de nouvelles classes du secondaire envisagée à Sikensi AIP Un mort et un blessé grave dans une collision entre deux camions-remorques à Niakara APS DÉCÈS DU PM IVOIRIEN : MACKY SALL PRÉSENTE SES « CONDOLÉANCES ÉMUES’’ APS EXAMENS ET CONCOURS : MACKY SALL INSISTE SUR LA MOBILISATION DES RESSOURCES FINANCIÈRES LOGISTIQUES ET SANITAIRES APS MACKY SALL POUR L’ACCÉLÉRATION DU PROGRAMME D’ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES APS COVID-19 : UN NOUVEAU CENTRE DE TRAITEMENT EXTRAHOSPITALIER À FATICK APS DIOURBEL SE PRÉPARE À UNE MEILLEURE GESTION DES INONDATIONS APS NEWCASTLE ACCEPTE DE PAYER LE PRIX DEMANDÉ POUR KALIDOU KOULIBALY

LE SÉNÉGAL VEUT FAIRE DU FORUM DE DAKAR UN ‘’DAVOS DE LA PAIX ET DE LA SÉCURITÉ’’ (MINISTRE)


  20 Novembre      3        Leadership Africain (1351),

   

Dakar, 19 nov(APS) – Le Sénégal ambitionne de faire du Forum
international de Dakar sur la paix et la sécurité, un rendez-vous
incontournable d’échanges sur les questions sécuritaires, a souligné
mardi son ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ.

‘’ Nous avons fait le choix. Notre souhait, c’est d’œuvrer pour que le
Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité soit le Davos
de la paix et de la sécurité’’, a-t-il déclaré lors de la conférence
de presse de clôture de la sixième édition de ce forum.

Il a ainsi salué la libre expression des idées des experts et autres
participants à cette rencontre internationale sur la paix et la
sécurité.

‘’Les débats ont été très ouverts. Les experts, ministres, généraux,
universitaires ont débattu avec liberté’’, s’est-il félicité, en
insistant que c’est un choix du pays hôte de la manifestation.

Amadou Bâ a rappelé que le gouvernement sénégalais n’avait pas engagé
d’actions diplomatiques pour inviter des chefs de l’Etat à cette
manifestation.

‘’Il ne s’agissait pas d’une conférence de chefs de l’Etat. Le Sénégal
n’a pas de problèmes pour mobiliser les chefs de l’Etat’’, a-t-il
assuré en réaction à une idée de boycott du forum par les dirigeants
africain. Seul, le chef de l’Etat mauritanien a fait le déplacement à
Dakar.

Le Premier ministre français Edouard Phillipe a également assisté à la
cérémonie d’ouverture du Forum.

Par ailleurs, Amadou Bâ a annoncé que les organisateurs du forum vont
aider les chercheurs à poursuivre le travail des sujets abordés au
cours de cette rencontre.

LE SÉNÉGAL VEUT FAIRE DU FORUM DE DAKAR UN ‘’DAVOS DE LA PAIX ET DE LA SÉCURITÉ’’ (MINISTRE)


  20 Novembre      1        Leadership Africain (1351),

   

Dakar, 19 nov(APS) – Le Sénégal ambitionne de faire du Forum
international de Dakar sur la paix et la sécurité, un rendez-vous
incontournable d’échanges sur les questions sécuritaires, a souligné
mardi son ministre des Affaires étrangères, Amadou Bâ.

‘’ Nous avons fait le choix. Notre souhait, c’est d’œuvrer pour que le
Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité soit le Davos
de la paix et de la sécurité’’, a-t-il déclaré lors de la conférence
de presse de clôture de la sixième édition de ce forum.

Il a ainsi salué la libre expression des idées des experts et autres
participants à cette rencontre internationale sur la paix et la
sécurité.

‘’Les débats ont été très ouverts. Les experts, ministres, généraux,
universitaires ont débattu avec liberté’’, s’est-il félicité, en
insistant que c’est un choix du pays hôte de la manifestation.

Amadou Bâ a rappelé que le gouvernement sénégalais n’avait pas engagé
d’actions diplomatiques pour inviter des chefs de l’Etat à cette
manifestation.

‘’Il ne s’agissait pas d’une conférence de chefs de l’Etat. Le Sénégal
n’a pas de problèmes pour mobiliser les chefs de l’Etat’’, a-t-il
assuré en réaction à une idée de boycott du forum par les dirigeants
africain. Seul, le chef de l’Etat mauritanien a fait le déplacement à
Dakar.

Le Premier ministre français Edouard Phillipe a également assisté à la
cérémonie d’ouverture du Forum.

Par ailleurs, Amadou Bâ a annoncé que les organisateurs du forum vont
aider les chercheurs à poursuivre le travail des sujets abordés au
cours de cette rencontre.

Dans la même catégorie