Inforpress Praia: Óscar Santos inaugura esplanada “Ao Ponto” e promete nova centralidade no bairro da Fazenda Inforpress Fogo: Casa dos pescadores do porto de Vale dos Cavaleiros entregue esta semana à Associação da classe Inforpress Fogo: Casa dos pescadores do porto de Vale dos Cavaleiros entregue esta semana à Associação da classe Inforpress Eleições Autárquicas de 2020 marcadas para o dia 25 de Outubro – Governo Inforpress Cabo Verde está a trabalhar para abrir uma embaixada na Guiné-bissau – Ministro Inforpress Brava: Obras do arruamento em Mato Grande beneficiam cerca de 20 famílias Inforpress Boa Vista: PN detém dois indivíduos por captura e venda de carne de tartarugas marinhas GNA Nana Dr S. K. B. Asante unhappy with attacks on Peace Council GNA Speaker of Parliament to deliver Founders’ Day Public Lecture GNA Foundation supports surgery of a six-month-old baby

OUMAR GUÈYE VEUT UNE ’’SENSIBILISATION ACCRUE’’ SUR LE SORT DES ENFANTS DE LA RUE


  20 Novembre      2        Society (18298),

   

Dakar, 19 nov (APS) – Le ministre des Collectivités
territoriales et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye, a
souligné mardi l’impératif de mettre en place des stratégies de
communication visant à accroître la sensibilisation sur la situation
des enfants de la rue.
‘’Nous sommes tous interpelés : gouvernements, collectivités
territoriales, familles qui envoient leurs enfants et qui ne se
soucient plus de leur devenir. Il faudrait donc une sensibilisation
accrue pour que nous puissions régler définitivement ce problème’’,
a-t-il lancé.
Il présidait le démarrage des travaux d’un atelier sur l’engagement
des femmes élues locales dans la gestion des enfants de la rue dans
l’espace UEMOA (Union économique et monétaire de l’Afrique de
l’Ouest).

‘Il est heureux de constater que le Réseau des femmes élues locales a
pris en charge une des problématiques que nous vivons, celle des
enfants de la rue. Une problématique pour laquelle le gouvernement du
Sénégal est en train de faire beaucoup d’efforts’’, a relevé M. Guèye.
Selon lui, des avancées ont été notées, mais il reste beaucoup à faire.
Il est donc demandé à la collectivité territoriale de s’engager à
travailler au niveau local dans le sens d’une conscientisation de
masse, afin de faire en sorte que ce fléau puisse disparaitre dans
notre pays et au-delà, dans l’espace UEMOA, a-t-il laissé entendre.
‘’Il s’agit de faire en sorte que les quelques 3 000 collectivités
territoriales de l’Union puissent prendre en charge la
problématique’’, a détaillé le ministre sénégalais des Collectivités
territoriales
Il a insisté sur le fait que la prise en compte de ce problème par les
collectivités territoriales pourrait permettre de venir à bout du
phénomène.
‘’Un des points importants du PSE, c’est la territorialisation des
politiques publiques. Cela signifie que toutes les préoccupations au
niveau central doivent être prises en charge par les élus à la base
(maires, présidents de Conseil départemental)’’, a-t-il fait valoir.
ADE/AKS

OUMAR GUÈYE VEUT UNE ’’SENSIBILISATION ACCRUE’’ SUR LE SORT DES ENFANTS DE LA RUE


  20 Novembre      2        Society (18298),

   

Dakar, 19 nov (APS) – Le ministre des Collectivités
territoriales et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye, a
souligné mardi l’impératif de mettre en place des stratégies de
communication visant à accroître la sensibilisation sur la situation
des enfants de la rue.
‘’Nous sommes tous interpelés : gouvernements, collectivités
territoriales, familles qui envoient leurs enfants et qui ne se
soucient plus de leur devenir. Il faudrait donc une sensibilisation
accrue pour que nous puissions régler définitivement ce problème’’,
a-t-il lancé.
Il présidait le démarrage des travaux d’un atelier sur l’engagement
des femmes élues locales dans la gestion des enfants de la rue dans
l’espace UEMOA (Union économique et monétaire de l’Afrique de
l’Ouest).

‘Il est heureux de constater que le Réseau des femmes élues locales a
pris en charge une des problématiques que nous vivons, celle des
enfants de la rue. Une problématique pour laquelle le gouvernement du
Sénégal est en train de faire beaucoup d’efforts’’, a relevé M. Guèye.
Selon lui, des avancées ont été notées, mais il reste beaucoup à faire.
Il est donc demandé à la collectivité territoriale de s’engager à
travailler au niveau local dans le sens d’une conscientisation de
masse, afin de faire en sorte que ce fléau puisse disparaitre dans
notre pays et au-delà, dans l’espace UEMOA, a-t-il laissé entendre.
‘’Il s’agit de faire en sorte que les quelques 3 000 collectivités
territoriales de l’Union puissent prendre en charge la
problématique’’, a détaillé le ministre sénégalais des Collectivités
territoriales
Il a insisté sur le fait que la prise en compte de ce problème par les
collectivités territoriales pourrait permettre de venir à bout du
phénomène.
‘’Un des points importants du PSE, c’est la territorialisation des
politiques publiques. Cela signifie que toutes les préoccupations au
niveau central doivent être prises en charge par les élus à la base
(maires, présidents de Conseil départemental)’’, a-t-il fait valoir.
ADE/AKS

Dans la même catégorie