ATOP 33 ANS DE L’OOAS : LES GOUVERNEMENTS ENCOURAGES A POURSUIVRE LES INTERVENTIONS VISANT A ATTENUER L’IMPACT DU CORONAVIRUS SUR LES POPULATIONS VULNERABLES ATOP TRANSPORT/GOZEM : LE SERVICE DE RESERVATION DE TRICYCLES BAGAGES LANCE A LOME ATOP LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA BIDC CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP COVID-19/ENQUETE DE SUIVI TELEPHONIQUE A HAUTE FREQUENCE DES MENAGES AU TOGO: PLUS DE 90% DES ENQUETES APPLIQUENT LES MESURES BARRIERES ET LA RADIO RESTE LE PRINCIPAL CANAL D’INFORMATION SELON LE RAPPORT ANG Covid-19/ Directora da OMS não quer África no fim da fila para futura vacina ANG Ensino/Sindicatos dizem que os professores não voltarão as salas de aulas sem criação das condições indispensáveis ANG Covid-19/”Guiné-Bissau está a beira da rotura de stock de medicamentos”, diz secretário executivo da Associação de Proprietários de Farmácias ANG Covid-19/Governo permite reabertura ao público de igrejas, mesquitas e outros rituias tradicionais AGP Gabon/ Justice: Des peines maximales pour les trafiquants des produits forestiers GNA UK announces new sanctions regime against rights violations

Un envoyé spécial du parlement libyeen au cabinet du Chef de l’Etat


  22 Novembre      5        Politics (8538),

   

Niamey, 22 Nov (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience ce vendredi 22 novembre 2019 Ahmed Alsharaf, envoyé spécial du Président de la Chambre des représentants.
Le député libyen a indiqué à la presse avoir remercié le Président de la République Issoufou Mahamadou pour l’hospitalité dont il a fait objet au cours de son séjour au Niger.
 »Je profite de cette audience pour remercier le peuple nigérien avec à sa tête le Président Issoufou Mahamadou  », a-t-il déclaré avant d’indiquer avoir échangé avec le Président sur  »des questions qui concernent nos deux Etats ».
Il s’est dit porteur d’un message du Président Agila Salah, président de la chambre des représentants, parlement.
 »On a échangé sur tous les sujets d’ordre international qui sont surtout d’actualité tels le terrorisme et l’immigration clandestine. La Libye constitue la porte de l’Afrique », a poursuivi le député libyen.
Il a, enfin, émis le voeu de voir les relations économiques et commerciales entre le Niger et la Libye continuer pour le bonheur de nos deux peuples.
Le Niger et la Libye partagent une frontière commune utilisée par les passeurs et autres candidats à l’immigration vers les pays européens, rappelle-t-on.
Un phénomène qui s’est accru depuis 2011 suite au déclenchement du conflit armé dans ce pays.

Dans la même catégorie