ANP Zinder : L’Association Timidria organise un atelier de formation sur les mécanismes des textes et traités relatifs à l’esclavage au Niger ANG  Covid-19/Guiné-Bissau prolonga estado de calamidade até 10 de Outubro ANG Saúde pública/Parlamento infantil de Bafatá responsabiliza ao governo pela crise no sector sanitário ANG Turismo/Jornada  “Turismo Académico” recomenda maior atenção sobre  problemática de exploração de menores AIP  AIP/ Le PM s’enquiert de l’état de la musique ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Amadou Coulibaly lance le concours d’entrée à l’ISTC 2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes influenceurs formés sur l’exploitation des médias sociaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le GIE-APAZ veut intensifier la sensibilisation à la lutte contre le trafic illicite de l’anacarde dans le Gontougo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’édition 2021 du prix national des droits de l’Homme lancé sous le sceau de la Cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Des élus examinent les Directives africaines sur l’assainissement (Communiqué)

Un envoyé spécial du parlement libyeen au cabinet du Chef de l’Etat


  22 Novembre      9        Politics (16487),

   

Niamey, 22 Nov (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience ce vendredi 22 novembre 2019 Ahmed Alsharaf, envoyé spécial du Président de la Chambre des représentants.
Le député libyen a indiqué à la presse avoir remercié le Président de la République Issoufou Mahamadou pour l’hospitalité dont il a fait objet au cours de son séjour au Niger.
 »Je profite de cette audience pour remercier le peuple nigérien avec à sa tête le Président Issoufou Mahamadou  », a-t-il déclaré avant d’indiquer avoir échangé avec le Président sur  »des questions qui concernent nos deux Etats ».
Il s’est dit porteur d’un message du Président Agila Salah, président de la chambre des représentants, parlement.
 »On a échangé sur tous les sujets d’ordre international qui sont surtout d’actualité tels le terrorisme et l’immigration clandestine. La Libye constitue la porte de l’Afrique », a poursuivi le député libyen.
Il a, enfin, émis le voeu de voir les relations économiques et commerciales entre le Niger et la Libye continuer pour le bonheur de nos deux peuples.
Le Niger et la Libye partagent une frontière commune utilisée par les passeurs et autres candidats à l’immigration vers les pays européens, rappelle-t-on.
Un phénomène qui s’est accru depuis 2011 suite au déclenchement du conflit armé dans ce pays.

Dans la même catégorie