MAP La Bolivie retire sa reconnaissance de la pseudo « rasd » et rompt tous ses liens avec l’entité factice (communiqué) ANP Des journalistes en formation à Niamey sur le Journalisme 2.0 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ebony 2019: Traoré Mamadou dédie son prix au personnel de l’AIP APS Dakar Dem Dikk va desservir des pays de la Sous-région à partir de jeudi APS Souleymane Camara « en réflexion » pour sa reconversion APS Porokhane: La commune consacre 60% de son budget à l’investissement (Maire) APS Aliou Cissé a souvent hérité de « poules jouables » en éliminatoires APS Aliou Cissé a souvent hérité de « poules jouables » en éliminatoires APS Le Sénégal et le Burkina Faso signent un accord d’échanges cinématographiques APS Des acteurs préconisent l’élaboration d’un système de transcription des danses en Afrique (Rapport)

Les musulmans de la Mosquée centrale accordent leurs prières en faveur du pays


  1 Décembre      0        Politics (6452), revue de presse (356),

   

Bangui, 29 nov. 2019 (ACAP) – A l’occasion de la fête nationale de la République Centrafricaine célébrée le 1er décembre de chaque année, la Mosquée centrale, située dans le troisième arrondissement de Bangui, a accueilli vendredi 29 novembre, trois membres du gouvernement conduits par le ministre Guismala-Hamza des travaux publics et de l’entretien routier, aux fins de prendre part aux offices religieux organisés à cet effet.

 La présence de ces membres du gouvernement à la Mosquée centrale, témoigne de l’intérêt que le gouvernement accorde au travail mené par les leaders religieux dans leurs lieux de culte et qui contribue au retour de la paix et du vivre ensemble dans notre pays. Aussi, cela justifie la foi que les hautes autorités accordent au secours de Dieu pour le relèvement de la RCA.

Le ministre Guismala-Hamza a saisi cette opportunité pour lancer un message de paix à la communauté musulmane de Centrafrique; « La République Centrafricaine a connu des moments douloureux, mais c’est grâce à la prière de toutes  les communautés confessionnelles que la paix est revenue en RCA », a-t-il témoigné.

Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, Régis Dounda, « l’heure n’est plus à la haine, et la jeunesse du 3ème arrondissement a intérêt à relever le défi de la paix ».

Il convient de relever que pendant ce moment de prière d’action de grâce en faveur du pays, la Mosquée centrale a enregistré un grand nombre de croyants comme a témoigné l’Imam.

Dans la même catégorie