MAP Semaine culturelle marocaine à « El Corte Ingles » du sud d’Espagne AIP 529 réclamations enregistrées dans la Marahoué pour le contentieux sur la révision de la liste électorale AIP L’ANRMP lance l’audit de 200 marchés de gré à gré passés de 2014- 2017 AIP Séguéla : Hamed Bakayoko rend hommage à Amadou Gon Coulibaly AIP Plaidoyer pour l’équipement de la maternité de Gloplou-Zibiao AIP La LICH en campagne contre l’hypertension artérielle dans l’Agnéby-Tiassa AIP Hamed Bakayoko promet d’être un fils digne du Président Alassane Ouattara ANP La Banque Mondiale accorde au Niger un appui budgétaire de 150 milliards de francs CFA AIP La communauté artistique de Côte d’Ivoire rend hommage à Gon Coulibaly AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Une société minière offre une 3ème tranche de dons aux populations de Hiré

La HABG s’enquiert des dossiers de saisine du Procureur de la République


  6 Décembre      5        Politics (9281),

   

Abidjan, 6 déc (AIP) – Une délégation de la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG), s’est rendue vendredi au Parquet du Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, pour s’enquérir auprès du Procureur de la République, Adou Richard, de l’état d’avancement des dossiers de saisine par des usagers, relatifs à la corruption et aux infractions assimilées dont ils ont été victimes.

Pour le procureur, cette visite des responsables de la HABG au parquet a toute sa raison d’être car elle s’inscrit dans le cadre des investigations menées par l’autorité indépendante chargée de la bonne gouvernance, à la suite de déclarations de soupçons de corruptions et infractions assimilées qui lui sont dénoncées pour donner de l’allant aux actions conjointes de lutte contre la corruption dans le pays.

« Il est très important pour un pays de lutter contre la corruption parce qu’elle gangrène les économies. Il faut que chaque fonctionnaire, chaque agent du privé ou du public qui accomplit sa mission, le fasse selon les règles de l’art et non pour son propre bien. Les organes de poursuite travaillent à cela. On peut leur dénoncer toutes formes de corruption et d’infractions assimilées », a exhorté Adou Richard.

L’audience de la délégation de la HABG, conduite par le doyen d’âge des membres du conseil, Koné Moussa et le secrétaire général, Marc-Antoine Kablan Koffi, avec le Procureur de la République a porté, pendant une heure, sur huit dossiers transmis par la HABG au bureau du Procureur d’Abidjan, dont l’un paraîtra, mardi, à l’audience des délits économiques.

Conformément au cadre de collaboration établit par ordonnance entre les deux structures de l’Etat, après réception des procès verbaux dressés par l’autorité de la bonne gouvernance, c’est au Parquet qu’il revient de donner la suite nécessaire au dossier.

Dans la même catégorie