GNA Allotey to face GBA Disciplinary Committee GNA CSOs advocates for Gender Equality and Social Inclusion GNA MiDA to improve power supply to Kasoa and its environs AGP Présumés enlèvements d’enfants : un appel à témoin lancé et début des interpellations AIP Les cours se déroulent dans le secondaire sans heurt à San Pedro AIP Renouvellement CNI : Démarrage imminent de l’opération dans le Folon (ONECI locale) AIP L’avortement prend des proportions inquiétantes, selon l’AIBEF AGP Un accord entre le gouvernement et les syndicats en grève APS PLUS DE 1500 KG DE PRODUITS ILLICITES INCINÉRÉS À TAMBACOUNDA APS MACKY SALL ’’SATISFAIT’’ DU TRAVAIL DES ENTREPRISES TURQUES

Gabon : L’état de dégradation de la route nationale 1 au centre des échanges entre le ministre des Travaux publics et le Premier ministre gabonais


  8 Décembre      3        Politics (6669),

   

Libreville, 08 Décembre (AGP) – Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé a reçu, le vendredi 6 décembre écoulé, le nouveau ministre en charge des Travaux publics, Léon Armel Bouanda Balonzi, avec qui l’état de dégradation de la route nationale 1 a été longuement évoqué.

Au sortir de l’audience, le ministre des Transports et des Travaux publics, Léon Armel Bouanda Balonzi, a indiqué qu’il a été instruit par le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, de trouver de façon urgente une solution quant à l’état de dégradation très avancé de la route nationale 1, précisément au tronçon PK70- PK80.

«Nous avons contacté un opérateur qui a l’expertise. Il faut dans un premier temps rétablir la circulation et par la suite s’occuper de toute la nationale. C’est une question de temps nous allons nous y atteler», a fait savoir le ministre des Travaux publics à la sortie de l’audience.

Si prendre la route nationale est devenu, depuis l’arrivée de la saison des pluies, une épreuve à braver, il y a que la nature y a repris ses droits avec notamment des bourbiers et autres inondations qui constituent une entrave à la fluidité du trafic en saison de pluies. Conséquences, l’économie du pays en souffre et les opérateurs économiques et usagers encore plus.

Le membre du gouvernement gabonais a rassuré les usagers de la nationale 1 qu’une solution va être trouvée dans les jours à venir.

Dans la même catégorie