GNA Allotey to face GBA Disciplinary Committee GNA CSOs advocates for Gender Equality and Social Inclusion GNA MiDA to improve power supply to Kasoa and its environs AGP Présumés enlèvements d’enfants : un appel à témoin lancé et début des interpellations AIP Les cours se déroulent dans le secondaire sans heurt à San Pedro AIP Renouvellement CNI : Démarrage imminent de l’opération dans le Folon (ONECI locale) AIP L’avortement prend des proportions inquiétantes, selon l’AIBEF AGP Un accord entre le gouvernement et les syndicats en grève APS PLUS DE 1500 KG DE PRODUITS ILLICITES INCINÉRÉS À TAMBACOUNDA APS MACKY SALL ’’SATISFAIT’’ DU TRAVAIL DES ENTREPRISES TURQUES

LES DÉPUTÉS RAPPELLENT LA NÉCESSITÉ D’UN STATUT POUR LES ARTISTES


  8 Décembre      3        Arts & Cultures (769),

   

Dakar, 6 déc (APS) – Plusieurs députés intervenant lors de la plénière
de l’Assemblée nationale consacrée au vote du budget du ministère de
la Culture et de la Communication ont plaidé pour que les artistes
puissent disposer d’un statut pouvant leur permettre de sortir de la
précarité, surtout après la retraite.

« Il faut mettre en place un mécanisme de prise en charge des artistes,
des comédiens, des animateurs. On ne doit plus avoir à faire une quête
pour un artiste en 2019, c’est inadmissible », a indiqué la députée
Aida Mbodj.

Pour Rokhaya Diaw, un statut pour les artistes « peut permettre de
régulariser le secteur qui a beaucoup de problèmes ».

« Il faut aider les artistes pour avoir un statut afin de les sortir de
la précarité », a de son côté plaidé Moustapha Mbengue.

« Le travail sur le statut des artistes a pris du temps, il faut
l’avoir pour la protection des artistes », a renchéri le député Diankho
Sané.

Outre la question du statut des artistes, la prise en charge sociale
et sanitaire des artistes était également au menu des débats.

« Il faut avoir un système de prise en charge pour les artistes », a
ainsi plaidé le député Cheikh Tidiane Gadio notamment. Et l’ancien
ministre des Affaires étrangères de noter que de « grands salseros sont
morts dans la précarité ».

Selon la députée Marie Sow Ndiaye, « la section de Pikine de
l’association des artistes comédiens de la banlieue de Dakar souhaite
que le ministère de la culture vienne en aide aux personnes qui jouent
leur partition dans l’éclosion des talents ».

Dans ses réponses, le ministère de Culture et de la Communication,
Abdoulaye Diop, a précisé que les mutuelles de santé des artistes
avaient « déjà commencé et vont continuer pour toutes les catégories
d’artistes. Cela dénote de la solidarité de notre pays ».
S

Dans la même catégorie