APS DJILOR SALOUM ÉTRENNE UNE AMBULANCE D’UNE VALEUR DE 12 MILLIONS DE FRANCS AIP Accusation de Soro pour recel : le procureur confirme la saisine de la Cour de cassation AIP CAN 2023: Le ministre Paulin Danho entérine les travaux préparatoires du comité d’organisation AIP Konaté Sidiki galvanise les enseignants membres du RHDP à Bouaké AIP Une ambulance médicalisée pour l’hôpital général d’Oumé AIP Signature d’un protocole d’accord pour la construction de 60 000 logements en faveur des enseignants MAP La Bolivie retire sa reconnaissance de la pseudo « rasd » et rompt tous ses liens avec l’entité factice (communiqué) ANP Des journalistes en formation à Niamey sur le Journalisme 2.0 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ebony 2019: Traoré Mamadou dédie son prix au personnel de l’AIP APS Dakar Dem Dikk va desservir des pays de la Sous-région à partir de jeudi

DES JOURNALISTES DE LA SOUS-RÉGION FORMÉS ‘’POUR MIEUX TRAITER L’INFORMATION CULTURELLE’’


  9 Décembre      2        Media (830), Society (12161),

   

Dakar, 6 déc (APS) –Vingt journalistes de la sous-région ont
démarré, vendredi, à Saint-Louis un atelier de formation sur
l’information culturelle, a constaté l’APS.

Ces journalistes venus du Bénin, du Togo, du Burkina Faso, du Sénégal,
du Mali, du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Niger vont apprendre à
’’mieux traiter l’information culturelle’’.

Selon Maryam Cyra Traoré de la direction Langue française, culture et
diversités de Organisation internationale de la Francophonie (OIF),
cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre des interventions de
l’OIF en faveur de ’’la promotion de la diversité culturelle et du
renforcement des politiques de développement des industries
culturelles et créatives des pays francophone du sud’’.

’’Une analyse de terrain fait apparaître la nécessité d’associer à nos
efforts vous journalistes culturels qui fassiez de votre métier un
enjeu de la promotion de la diversité des expressions culturelles’’,
a-t-elle dit à l’ouverture de l’atelier.

La formation organisée par l’OIF fait suite à une première tenue en
décembre 2017 à Dakar sur les ‘’enjeux de la culture’’.

Pour le journaliste et formateur sénégalais Martin Faye, ‘’quand on
traite de la culture, il faut connaitre le milieu de la culture, les
principes, les lignes directrices, la culture locale et maitriser les
différents arts. Il faut en parler de manière crédible, fiable’’.

’’La culture est un pan important de la vie quotidienne des
populations. Il y a des journalistes culturels et cela nécessite de
grandes connaissances et une réelle formation On peut être journaliste
et ne pas avoir de l’intérêt pour la culture ou ne pas être apte à en
parler avec autorité, l’OIF a entrepris de corriger la donne’’, a
souligné Martin Faye.

Son binôme dans la formation Arnaud Galy, rédacteur en chef de ‘’Agora
francophone’’, va intervenir sur le reportage photographique.

Des acteurs culturels comme l’éditeur Elie Charles Morreau et
l’écrivain Louis Camara seront invités à partager leurs expériences.
Cet atelier de formation pour les journalistes culturels de pays de la
sous-région se poursuivra jusqu’à mardi.
FKS/OID

Dans la même catégorie