AIP L’opération de salubrité autour des services publics de Divo porte ses fruits AIP Mariatou Koné présente les acquis de la politique d’inclusion numérique et financière AIP Mariatou Koné présente les acquis de la politique d’inclusion numérique et financière AIB Une délégation de l’Union européenne échange avec l’Union Béogo Néeré de Toudbwéoghin AIB Gaoua/Football : Gbomblora remporte la 4e coupe Sifoka AIB Tuerie au Centre-nord et quota genre, en couverture des quotidiens burkinabè ANP Le Chef de l’Etat visite le chantier d’aménagement du nouveau Ministère des Finances et celui de Gountou Yena ANP Maradi : revue annuelle du Comité de pilotage du Programme de Coopération Niger-UNICEF 2019-2021 GNA Ghanaians advised to see elections as a developmental decision GNA NDC communicates grievance on new voters’ register on placards

LUTTE CONTRE LE VOL DE BÉTAIL : SAMBA NDIOBÈNE KÂ VA IMPLIQUER DES MINISTÈRES RÉGALIENS


  9 Décembre      2        Economy (6602),

   

Dakar, 6 dec (APS) – Le ministre de l’Elevage et des Productions
animales, Samba Ndiobène Kâ, a promis de s’en ouvrir à ses collègues
de la Justice, de l’Intérieur et des Forces armées pour résoudre le
problème du vol de bétail au Sénégal, a appris l’APS.

’’Abordant la question relative au vol de bétail, il (Samba Ndiobène
Kâ) a promis de s’en ouvrir à ses collègues de la Justice, de
l’Intérieur et des Forces armées, afin que des solutions idoines, mais
également durables puissent être trouvées et que la Loi soit appliquée
dans toute sa rigueur’’, lit-on dans le rapport de la Commission des
Finances de l’Assemblée nationale.

Dans ce document consulté par l’APS, vendredi, lors du vote du budget
2020 du ministère de l’Elevage, Samba Ndiobène Ka a estimé que ’’tout
le monde devrait s’investir dans la prise en charge’’ de cette
problématique de vol de bétail.

En 2017, les députés sénégalais ont voté une loi durcissant le vol de
bétail dont les auteurs encourent une peine d’emprisonnement de 5 à 10
ans et une amende égale ou supérieure à 500.000 francs CFA.

Le budget du ministère de l’Elevage et des Productions animales est
arrêté pour l’exercice 2020 à la somme de 25 809 776 253 FCFA en
crédit de paiement pour 46 905 079 360 FCFA en autorisations
d’engagement

Il comprend un programme consacré à la production animale pour 21 875
551 039 FCFA en crédits de paiement et 45 937 125 290 FCFA en
autorisation d’engagement.

Le deuxième programme est consacré à la santé animale et la santé
publique vétérinaire pour 850 866 070 FCFA en crédit de paiement et
716 268 070 FCFA en autorisation d’engagement.

Le troisième programme couvre la mise en marché des produits animaux
pour 284 015 000FCFA en crédits de paiement et 151 686 000 FCFA.

Le 4e programme concerne le pilotage, la coordination et la gestion
administrative pour des montants de 2 799 344 144 FCFA en crédit de
paiement et 100 000 000FCFA en autorisation de paiement.

SG/OID

Dans la même catégorie