GNA Allotey to face GBA Disciplinary Committee GNA CSOs advocates for Gender Equality and Social Inclusion GNA MiDA to improve power supply to Kasoa and its environs AGP Présumés enlèvements d’enfants : un appel à témoin lancé et début des interpellations AIP Les cours se déroulent dans le secondaire sans heurt à San Pedro AIP Renouvellement CNI : Démarrage imminent de l’opération dans le Folon (ONECI locale) AIP L’avortement prend des proportions inquiétantes, selon l’AIBEF AGP Un accord entre le gouvernement et les syndicats en grève APS PLUS DE 1500 KG DE PRODUITS ILLICITES INCINÉRÉS À TAMBACOUNDA APS MACKY SALL ’’SATISFAIT’’ DU TRAVAIL DES ENTREPRISES TURQUES

L’officier Laurence Aka Adjoua devient la première femme commando gendarme


   

Abidjan, 14 déc (AIP) – L’officier de gendarmerie nationale, le lieutenant Laurence Aka Adjoua devient la première femme commando de ce corps destinée à porter le béret rouge de l’Armée ivoirienne.

L’officier de gendarmerie nationale a obtenu cette attribution après avoir réussi aux côtés des hommes gendarmes, les épreuves de la formation de commando. Cette formation a duré 3 mois deux semaines à l’école de gendarmerie de Toroguhé.

Le nouveau commando gendarme fait la fierté de la gente féminine dans l’Armée ivoirienne, a salué le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Il a souhaité qu’elle inspire les femmes à s’adonner aux métiers des armes avec courage et détermination.

Le lieutenant Laurence Aka Adjoua a été présentée, vendredi, au grand public, à la caserne d’Agban sise à Adjamé, lors de la cérémonie de remise des attributs de commando aux stagiaires de la 17ème promotion.

Le directeur de ce stage de formation, le lieutenant-colonel, Joseph Akassi, par ailleurs commandant de l’école de gendarmerie de Toroguhé s’est dit fier et heureux de voir une femme officier parmi les récipiendaires des attributs de commando.

Seuls 434 candidats avaient été retenus sur 600 postulants à la formation de commando, après une visite médicale. En définitive, 337 d’entre eux ont pu obtenir après des efforts et des sacrifices leurs brevets et attributs de commando, après quatre ans d’interruption, a précisé le Lieutenant-colonel, Jospeh Akassi

Dans la même catégorie