APS SAINT-LOUIS : DES PARCELLES ATTRIBUÉES À DES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS APS SAINT-LOUIS : DES PARCELLES ATTRIBUÉES À DES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS GNA Kwahu Easter Marathon reduced 21 Kilometres GNA Winner of Kwahu Easter Marathon to pocket GHC 10,000 GNA Third edition of Kwahu Easter Marathon launched GNA Olympic hopeful Wahid out of qualifiers GNA NAB launches on line credential evaluation management system GNA Media urged to fact-check information to maintain public trust GNA Ghana to host African Youth Academy on Climate Change GNA FDA trains water producers on production and regulatory requirements

L’organisation du 21e Forum pharmaceutique international lancée à Abidjan


  24 Janvier      5        Editor's choice (1042), Society (13139),

   

Abidjan, 24 jan (AIP)- Les travaux préparatoires du 21e Forum pharmaceutique international, prévu en juin à Abidjan, ont été lancés jeudi au siège du Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOP) situé à Cocody. Cette édition, la 2e qui se tiendra en Côte d’Ivoire après celle de 2009, va réunir les acteurs du monde de la pharmacie, les industriels et les professionnels du secteur.

Elle a pour objectif de créer un espace d’échanges entre ces acteurs en vue de promouvoir la richesse et le développement de l’industrie pharmaceutique dans l’intérêt de la population, a expliqué le président du CNOP, Dr Diarra Arounan. Il a également fait savoir que ce Forum va aborder, entre autres, trois grandes problématiques à savoir les politiques d’accessibilité des populations aux médicaments, précisément l’accessibilité financière, la mise en place de la Couverture maladie universelle et des thématiques sur la situation des médicaments de qualité inférieure.

« Nos pays ici sont confrontés à de problèmes liés à la qualité des produits pharmaceutiques distribués et à la résistance des antibiotiques due à l’usage non rationnel de ces produits et aussi à  la non traçabilité des médicaments », a affimé Dr Diarra. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, a situé les enjeux de ce Forum pour la Côte d’Ivoire qui prône l’investissement dans les industries pharmaceutiques. « Le gouvernement est dans un programme social et aujourd’hui, le secteur de la santé est en première ligne dans les grandes rencontres. Il est reconnu malgré tout, la place de la santé dans le processus du développement. Donc, il appartient aux acteurs de la santé de faire fructifier cette opportunité. Ainsi, pharmaciens et médecins vont concourir à donner la santé », a-t-il souligné.

Dans la même catégorie