APS FATICK : SAMBA NDIOBÈNE KÂ INAUGURE LE CIMEL DE NIAKHAR APS PLAIDOYER POUR LA REVALORISATION DU STATUT DES DÉPOSITAIRES DE MÉDICAMENTS APS UN PLAN STRATÉGIQUE DE LUTTE CONTRE LES FAUX MÉDICAMENTS EN GESTATION MAP Réunion de l’UA sur le Covid-19 : Le Maroc s’engage sur le plan africain AIP Des populations bénéficiaires des filets sociaux reçoivent leurs portables AIP Un vendeur ambulant écope de cinq ans de prison pour tentative de viol d’une élève AIP Des feux de brousse causent des interruptions de l’électricité à Tiébissou, Didiévi et Kouassi-Kouassikro AIP Les coordinations communales et sous-préfectorales du RHDP de Boundiali 2 investies GNA Alhassan Hamza Akoligo adjudged winner of McDan Entrepreneurship Challenge GNA Komla Dumor Foundation launches two books

AMINATA ASSOME DIATTA PROMET ACCOMPAGNEMENT À LA ’’VOCATION SOUS-RÉGIONALE DE KAOLACK’’


  26 Janvier      3        Economy (6866),

   

Kaolack, 26 jan (APS) – La ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, Aminata Assome Diatta, assure de l’engagement du gouvernement à accompagner le secteur privé pour mieux exploiter le potentiel économique de la région de Kaolack et lui faire davantage jouer sa « vocation sous-régionale ».

« Par ma voix, je peux vous assurer de l’engagement du gouvernement à tout mettre en œuvre pour continuer à accompagner le secteur privé, à mettre à profit la position géographique et stratégique » de Kaolack (centre), « les immenses ressources dont elle dispose, afin de faire jouer à cette belle région, sa vocation sous-régionale », a-t-elle déclaré.

La ministre du Commerce présidait samedi la cérémonie officielle de la 5é édition de la Foire internationale de Kaolack (FIKA), à laquelle sont atttendus une trentaine de pays.

Selon Aminata Assome Diatta, « la vision de faire de Kaolack un hub commercial et logistique en exploitant sa position de carrefour routier et maritime justifie par ailleurs le thème de l’édition 2020 de la FIKA : le marché communautaire de la CEDEAO : enjeux et perspectives ».

Mme Diatta s’est réjouie du choix de faire du royaume du Maroc le pays invité d’honneur de cette Foire internationale de Kaolack, un choix qui « n’est pas fortuit » et se justifie selon elle par « un souci de renforcement et d’élargissement des espaces d’intégration ».

« Nous nous réjouissons que dans cette dynamique de consolidation des liens séculaires entre nos deux peuples, le secteur privé national, à l’image des chambres consulaires de Kaolack, apporte sa pierre à l’édifice de l’intégration africaine, qui commence par les ensembles sous-régionaux avant d’embrasser une dimension régionale », a-t-elle dit.

La Foire internationale de Kaolack est donc « le lieu d’exhorter les acteurs économiques de notre pays à opérer les réformes appropriées pour tirer profit de ce marché communautaire parmi les plus importants du monde en terme de consommation », a indiqué la ministre du Commerce.

La Foire internationale de Kaolack, dont la Chambre de commerce de Guinée est la marraine de l’édition 2020, table sur 700 exposants et 300 000 visiteurs, selon les organisateurs.

Dans la même catégorie