GNA AU signs MOU with Africa Leadership Foundation GNA NCCI to hold Africa Private Sector Summit Series two in Accra INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things” INFORPRESS Portuguese Minister in Cabo Verde to identify more opportunities for cooperation between the two countries INFORPRESS Embaixador de Cabo Verde junto das Nações Unidas promete diplomacia pautada no equilíbrio e assertividade INFORPRESS Covid-19: Cabo Verde antecipa reabertura de discotecas para 30 de Outubro INFORPRESS Boa Vista: TUI Holanda retoma operações no país com voos para as ilhas da Boa Vista e do Sal INFORPRESS Acesso à comunicação continua sendo uma das principais reivindicações da ADVIC APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS)

Le Président Félix Tshisekedi rassure de la réalisation de près de 85% des travaux d’infrastructures en RDC


  26 Janvier      16        Human Development (188), Society (30418),

   

Kinshasa, 26 janvier 2020 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a affirmé vendredi, au cours de la 18ème réunion du Conseil des ministres tenue à la cité de l’Union africaine, que les travaux d’infrastructures (Routes, ponts, habitats, écoles,…) ont été réalisés à ce jour à près de 85% sur le territoire national.

Le Chef de l’Etat qui parlait de la première phase de son action allant du 24 janvier 2019 au 05 septembre 2019, a dit avoir hérité d’une situation sécuritaire très tendue qui exigeait des actions urgentes, ajoutant que cette phase a été aussi marquée par le retour de la RDC sur la scène internationale, comme en ont témoigné les invitations qu’il a reçues de partout dans le monde, et l’afflux des investisseurs étrangers en RDC.

La deuxième phase, allant du 06 septembre 2019 au 24 janvier 2020, est celle qui a vu l’accompagnement de son projet par le gouvernement.

Selon le Chef de l’Etat, plusieurs résultats sont à mettre à l’actif dans cette période, notamment la concrétisation de la gratuité de l’enseignement de base, la pacification d’une grande partie du pays et le retour de la coopération avec les institutions de Bretton-Woods.

Sur le plan sécuritaire, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a souligné sa décision de restaurer la paix dans l’Est et de faire installer l’Etat-major avancé des Forces armées de la RDC (FARDC) à Beni, avant d’évoquer notamment des moyens nécessaires mis à la disposition de l’armée nationale.

« Les FARDC sont en train de récupérer des terrains jadis occupés par des miliciens », a-t-il constaté, avant de citer parmi les hauts faits de l’armée, l’arrestation du grand chef des milices ADF et la reprise de Madina.

Tout en réitérant son objectif de faire une armée véritablement républicaine, une police professionnelle et motivée, de même que des services de sécurité bien structurés, le Président de la République a réaffirmé sa volonté d’honorer ceux qui ont décidé de sacrifier leurs vies pour défendre la Nation.

Concernant la coexistence entre les communautés, dans les hauts et moyens plateaux du Sud-Kivu, il a dit sa détermination de ne laisser personne instaurer des différences entre les Congolais, dès lors qu’ils tiennent leur état « de notre Constitution et de nos lois ». Le Président de la République a, à cet effet, invité les Congolais à prier pour l’unité et le progrès de leur pays.

Abordant le problème de ses récents voyages à l’étranger, le Président de la République a fait une brève restitution aux membres du gouvernement de ses différents séjours officiels au Vatican, en Angleterre et en Suisse.

Parlant du Saint-Siège, le Président de la République a indiqué que ce voyage effectué sur invitation du Saint-Père, a été une occasion de ratifier l’Accord-cadre entre la République Démocratique du Congo et le Vatican.

Au Royaume-Uni, Félix Tshisekedi a fait savoir qu’il y est allé participer au Sommet UK/Pays Africains, une opportunité pour lui de faire voir aux Britanniques les possibilités d’investissement en RDC avec l’assurance d’une prospérité mutuelle devant découler d’une coopération gagnant-gagnant.

« Avec le Brexit et ses conséquences, la Grande Bretagne a la possibilité de s’ouvrir à l’Afrique de manière plus audacieuse que par le passé, en raison de l’immensité du marché africain et de ses atouts », a dit le Chef de l’Etat, avant d’annoncer que plusieurs investissements sont attendus dans notre pays de la part des Britanniques.

A Davos en Suisse, le Président de la République y a représenté la RDC, pour sa première participation, au grand forum économique mondial qui traitait de la crise et des aspects climatiques.

Au cours de ces assises, le Président Félix Tshisekedi s’est exprimé sur différents sujets dont les mines, la sécurité dans le monde et l’environnement etc.

Le Chef de l’Etat n’hésitera pas à prendre ses responsabilités dans le cadre de ses prérogatives

S’exprimant au sujet des polémiques qui ont suivi son intervention devant la communauté congolaise à Londres, le Chef de l’Etat a affirmé qu’il a pris l’habitude de s’adresser à la diaspora congolaise chaque fois qu’il en a l’occasion.

Il a, à cet effet, réitéré sa décision de ne laisser personne entraver, par diverses manœuvres, la concrétisation de l’aspiration du peuple congolais au changement, soulignant qu’il n’hésitera donc pas à prendre ses responsabilités, dans le cadre de ses prérogatives constitutionnelles en cas d’obstruction de son action, d’où qu’elle vienne, si on l’y poussait.

Le Président de la République a néanmoins invité les uns et les autres à la retenue dans leurs propos, au respect des institutions et à la sincérité dans l’accomplissement de leurs missions.
ACP/ZNG/Wet

Les assignations budgétaires de la DGDA évaluées à 4.565 milliards FC pour l’exercice 2020

Kinshasa, 26 janvier 2020 (ACP).- M. Déo Rugwiza Magera, directeur général de la Direction générale des douanes et Accises (DGDA), a révélé que sa régie financière est appelée à mobiliser, dans le cadre du budget 2020 pour le compte du trésor public, les assignations de l’ordre de 4.565 milliards (Quatre mille cinq cent soixante-cinq milliards) FC, soit 2,650 milliards USD, représentant 72,60% d’augmentation du taux des assignations par rapport à l’année 2019.

M. Rugwiza l’a fait savoir samedi à Kinshasa, au cours d’une cérémonie d’échange de vœux avec le personnel féminin de son entreprise regroupé au sein d’une structure dénommée : « Unité genre de DGDA Kin-ville ».

Il a, à l’occasion, encourager ces femmes à peaufiner et arrêter des stratégies pour l’atteinte de ces assignations, les invitant à travailler avec des plans et des méthodes bien élaborés afin de donner au gouvernement les moyens financiers pour la réalisation de son programme d’action.

Ces assignations, a-t-il dit, sont réalisables à condition que chaque agent de la DGDA s’imprègne des missions assignées à la régie et respecte le code déontologie et d’éthique de l’agent des douanes.

Mme Julie Mavungu, présidente de cette unité, a remercié le directeur général Rugwiza pour des actes encourageants à l’endroit des femmes, lesquels ont contribué à la promotion du gender DGDA.

Elle s’est engagée, à l’occasion, à sensibiliser les femmes de ce service mobilisateur pour la réussite ces assignations.

Plus d’une cinquantaine de femmes douanières ont pris part à cette cérémonie, a-t-on constaté.

Dans la même catégorie