AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR) GNA Fuel increments introduce significant cost burden on the average Ghanaian – ACEP GNA 2022 AWCON Qualifiers: Nigeria dumps Ghana’s chances of 2022 AWCON GNA Ghana holds Pre-COP26 meeting GNA Minority expresses concern over MMDCEs approval blues AGP Guinée: les nouvelles autorités du pays suppriment tous les barrages, à l’exception de ceux des frontières

DES ACTEURS DES CHAINES DE VALEURS FORMES SUR LE CONCEPT « CAMP DU FUTUR » A SOKODE


  31 Janvier      9        Businesses (191),

   

Sokodé, 31 jan. (ATOP) – Le ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique, Noël Koutera Bataka a lancé, le mardi 28 janvier à Sokodé, les activités de la formation des acteurs des chaînes de valeurs sur le concept « Camp du Futur ».

Ce concept « Camp du Futur » qui est une initiative du ministère de l’Agriculture consiste à outiller les acteurs des différentes filières agricoles pour une meilleure gouvernance de leurs entreprises. La formation des acteurs concernés est un élément essentiel pour susciter une ouverture d’esprit entrepreneurial et favoriser l’investissement  des jeunes hommes et femmes dans le secteur agricole.

 

Pendant dix (10) jours, 645 acteurs des différentes chaînes de valeurs, notamment les filières du soja, du riz et du maïs, des légumes, des anacardes, ainsi que  des volailles et petits ruminants regroupés en coopératives vont être formés sur la production, la transformation et la commercialisation. Ils vont prendre connaissance des différents types de services  connexes, notamment l’appui technique, les conseils en gestion financière, comptable et juridique, la fourniture d’intrants, de main d’œuvre et d’équipements agricoles.

Au terme de la formation, les jeunes entrepreneurs vont bénéficier d’un accompagnement pour élaborer leurs plans d’affaires qui vont aboutir au financement des activités.

 

Le ministre en charge de l’Agriculture, Noël Koutera Bataka a indiqué que cette formation des jeunes entrepreneurs répond à la vision du chef de l’Etat inscrite dans le Plan national de développement (PND) et permettra aux acteurs d’avoir des capacités nécessaires pour participer au développement économique du pays. Il a exhorté les participants à la conviction qui est la base fondamentale de leur propre destinée pour devenir des entrepreneurs émergents.

 

Le préfet de Tchaoudjo, le colonel Mompion Matéindou a remercié le gouvernement à travers le ministère de l’Agriculture pour la formation des jeunes en entrepreneuriat pour lutter contre la pauvreté. Il a exhorté les participants à la détermination pour prendre désormais leur destinée en main.

Dans la même catégorie