AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : le nombre de personnes infectées en Côte d’Ivoire passe à 245 COTE D'IVOIRE Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : les populations d’Agnibilekrou instruites sur les missions régaliennes de la police Missions régaliennes police AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : le port du masque doit être obligatoire sur Abidjan (DG Santé) APS COVID-19 : L’ÉTAT D’URGENCE PROROGÉ DE TRENTE JOURS AU SÉNÉGAL (OFFICIEL) APS COVID-19 : A DIOURBEL LES POPULATIONS APPELÉES À RESPECTER DES MESURES D’HYGIÈNE ANGOP COVID-19: Angola regista mais dois casos positivos AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : des cadres de Béoumi apportent leur soutien à hauteur de deux millions de FCFA ANGOP COVID-19: Embaixada angolana em França enaltece feitos de Padre Kapiñgala APS A LA PROMENADE DES THIESSOIS, LE COVID-19 A CHASSÉ LA CLIENTÈLE DU 4 AVRIL AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : Appel au civisme pour éviter la propagation de l’épidémie hors de la ville d’Abidjan

Gabon : Près de 1500 bénéficiaires d’une caravane médicale ophtalmologique à Libreville


  16 Février      1        LeaderShip Feminin (2405),

   

Libreville, 16 Février (AGP) – La 2ème édition de la caravane ophtalmologique, organisée conjointement par le ministère de la Santé et le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), en partenariat avec l’ONG «Al-Basar international fondation» du Soudan, du 15 au 20 février 2020, à Libreville, a mobilisé 19 médecins, spécialistes en ophtalmologie qui traiteront les patients. Pour cette première journée, près de 1500 patients ont bénéficié des consultations et interventions chirurgicales gratuites, des lunettes et des colires.

Le Centre hospitalier régional de Melen a accueilli, le samedi 15 février 2020, la 2ème édition de la caravane ophtalmologique, co-organisée par le Conseil Supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG) et le ministère de la Santé, en partenariat avec l’ONG «Al-Basar international fondation» du Soudan. Cette caravane médicale vise à faciliter l’accès de la population aux services de soins ophtalmologiques, en la faisant bénéficier des consultations et interventions chirurgicales gratuites, ainsi que des distributions des lunettes et des colires. Près de 1500 patients ont été consultés ce jour.

Cette caravane, qui mobilise un staff médical délégué par la Fondation, est composée de 19 médecins, des spécialistes et chirurgiens en ophtalmologie, des laborantins et d’aides soignants.

Pour assurer la réussite de cette caravane, les organisateurs ont indiqué que plusieurs matériels et équipements du service ophtalmologique, ont été mis à la disposition de l’équipe médicale par la Direction générale du Centre hospitalier régional de Melen, qui a accepté d’accueillir cette activité.

Cette opération cible 2 provinces pour l’édition 2020, notamment Libreville et Franceville, la capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-Est) avec comme objectif d’assurer la continuité des services sanitaires. «La caravane est une œuvre caritative offerte par la Fondation Al-Basar international, à plusieurs populations des pays africains et le Gabon n’est pas en reste. Cette année, pour sa 2ème édition, le Gabon bénéficie de deux caravanes. Une caravane à Libreville et une autre à l’intérieur du pays dont Franceville», a expliqué Hassan Bakary, membre de l’organisation. Signalant par ailleurs que les statistiques sont entrain d’être enregistrées pour pouvoir faire une restitution aux autorités compétentes à la fin des opérations médicales.

Selon lui, aucun incident particulier n’a été enregistré depuis ce matin. L’affluence est là et les besoins en santé. «Nous accueillons les populations et tenons compte de l’âge des difficultés en terme de patients pour l’accès plus rapide aux soins en priorité. La communication a été tout azimut, toute personne ayant reçu le message et souhaitant bénéficier des soins, vient librement pour une prise en charge par ordre d’arriver», a-t-il déclaré.

S’agissant du circuit du malade, les organisateurs ont expliqué que «lorsque le patient arrive le matin, on lui attribue un numéro et est orienté vers la salle de consultation. Après diagnostic établie par les médecins spécialistes, le patient se voit offert des traitements avec des médicaments distribués gratuitement et des paires de lunettes pour aider à la vue prêt à lire, des opérations chirurgicales lorsque le cas nécessite une intervention».

À cet effet, il a été souligné que pour les patients ayant subis des interventions, il est prévu un suivi médical. Car dans les 60 prochains jours, une équipe reviendra pour des contrôles post-opératoires pour ces personnes concernées.

Certains des patients rencontrés sur place ont salué l’initiative et souhaité que ce genre d’activité soit pérenne. Nombreux ont bénéficié des lunettes, traitements ophtalmologiques et colires. Pour ceux qui ont participé à la première édition, ils ont affirmé que cette deuxième édition a été une réussite.

«Nous sommes très satisfaits de cette action. C’est une action humanitaire de grande portée que nous saluons. Par rapport à la précédente édition, celle-ci est mieux. Il n’y a pas eu de bousculades. Les organisateurs ont tout fait pour faire régner le calme afin que toutes personnes enregistrées puissent être consultées par ordre d’arriver. De l’accueil jusqu’à la fin, tout s’est bien déroulé», s’est réjoui un des malades au sortir d’une consultation.

L’étape de Franceville, la capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-Est), aura lieu du 23 au 27 février prochains.

Dans la même catégorie