APS COVID-19 : DES CLUBS PROFESSIONNELS VEULENT ÊTRE « ÉLIGIBLES’’ AU FONDS DE SOUTIEN DE L’ETAT GNA Ghana Chefs provide meals for COVID-19 frontline staff GNA People in Koforidua not observing directives against COVID-19 AGP Siguiri-Elections : Les militants et sympathisants du RPG félicités après la victoire du Parti APS LE MARCHÉ CENTRAL AU POISSON DE PIKINE A BESOIN D’UN REPRÉSENTANT AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ (DIRECTEUR) APS CORONAVIRUS : 20 DES 50 DISTRICTS SANITAIRES DU PAYS TOUCHÉS PAR LA PANDÉMIE AGP Guinée-COVID-19 : Existence des Fausses Nivaquine et chloroquine sur les marchés AGP Football-COVID-19 : Les joueurs du FC Barcelone cèdent 70% de leurs salaires au club APS EN LIGUE PROFESSIONNELLE, LES SALAIRES SONT EN SURSIS (DIRIGEANTS) APS COUVRE-FEU : 211 PERSONNES INTERPELLÉES ET 328 VÉHICULES IMMOBILISÉS À MBOUR (GENDARMERIE)

MBALLING : UN COMPLEXE DE SÉCHOIRS SOLAIRES EN COURS DE RÉALISATION


  16 Février      2        Environment (1446), Sustainable Development (1908),

   

Mbour, 14 fév (APS) – Le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC) est en train de réaliser un complexe de séchoirs solaires d’une valeur de 50 millions de francs CFA au profit des femmes transformatrices de produits halieutiques de Mballing (Mbour, ouest), a appris l’APS de son directeur général, Mamadou Ndione.

Cette infrastructure, dont la réalisation est confiée à l’Institut de technologie alimentaire (ITA), vise ‘’deux objectifs majeurs’’. Ils consistent à ‘’agir sur les coûts et sur l’hygiène dans la transformation des produits halieutiques’’ et à ‘’renforcer la qualité de l’offre nationale et exportable avec une valorisation effective des produits halieutiques’’, précise M. Ndione.

Ce complexe de séchoirs solaires va contribuer ’’énormément’’ à la modernisation du sous-secteur de la transformation des ressources halieutiques dans cette partie du pays.

Selon une étude intitulée ‘’La situation des femmes transformatrices de produits halieutiques et leur contribution socio-économique au Sénégal’’, réalisée par Enda Graf Sahel, la transformation artisanale est une pratique très ancienne au Sénégal.

Selon l’étude, la transformation artisanale joue ainsi un « rôle important’’ dans la satisfaction de la demande nationale en protéines animales mais aussi dans l’équilibre de la balance des paiements par le biais des exportations. Elle contribue également à la valorisation des ressources halieutiques, participant ainsi à une réduction des pertes post captures.

Au niveau des différents sites du pays tout comme celui de Mballing, l’activité de transformation emploie majoritairement beaucoup de femmes. Mais, un nombre relativement important d’hommes s’activent à différents niveaux du processus de transformation artisanale des produits halieutiques.

Elle contribue ainsi à la création d’emplois et à la lutte contre la pauvreté. Par ailleurs, elle représente un moyen de démocratisation de l’accès aux produits halieutiques, surtout pour les populations de l’intérieur du pays.

Du point de vue économique, la transformation artisanale constitue une source importante de création de richesse au bénéfice de l’économie locale et nationale.

Toutefois, le niveau de contribution socioéconomique de l’activité de transformation artisanale des produits de la pêche au niveau local n’est pas bien connu. Or, il est important de mesurer cette contribution de manière régulière afin d’avoir une visibilité sur l’évolution de ce sous-secteur, fait remarquer l’étude.

Dans la même catégorie