AIP Covid-19 : Lancement d’une opération de désinfection des marchés de Yamoussoukro AIP Un taxi ville prend feu en pleine circulation à Grand-Bassam AIP COVID-19: Les taxis de Dabou crient leur désolation face au ralentissement des activités AIP Covid-19: Les populations invitées à mettre à jour les carnets de vaccination des animaux de compagnie AIP Covid-19: L’implication de tous souhaitée pour réduire les cas de contamination AIP Covid-19: Les dons du gouvernement et des cadres du RHDP du Tonkpi présentés à Biankouma AIP Covid-19: Une opération de désinfection de 42 marchés de Yopougon lancée AIP Covid-19: Le marché de Yopougon Sicogi aseptisé AIP Covid-19: Des kits de protection offerts au lycée moderne et à la DRENET de Bouna AIP COVID-19: Le préfet de Niakara appelle les populations à la solidarité

Gon Coulibaly réaffirme l’engagement du gouvernement à agir sur les prix des produits de première nécessité pour le bien-être des populations


  20 Février      5        Politics (7132),

   

Abidjan, 20 fév (AIP)- Le Chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a réaffirmé, jeudi, l’engagement du gouvernement à « agir » sur les prix de produits de première nécessité afin d’améliorer le quotidien des populations.

Cette mesure intègre une série d’actions identifiées pour l’amélioration du bien-être des populations. M. Gon Coulibaly a évoqué les défis du gouvernement pour apporter le soutien de l’Etat à plus de familles.

Globalement, sur l’année 2019, les prix des produits de grande consommation ont été plus avantageux qu’en 2018 en raison de la clémence du climat et plus spécifiquement des actions de lutte contre la vie chère, avait salué, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, au Palais présidentiel, le 5 février.

Les prix des légumes notamment ont connu, en moyenne, une baisse de 12,6 % sur les marchés d’Abidjan. Comparativement au second trimestre de l’année précédente, les prix des produits manufacturiers tels que l’huile de palme raffinée ont connu une tendance à la baisse en dehors des prix du sucre et du lait qui sont demeurés stables, avait indiqué M. Touré.

Dans cette même veine, en 2020, le gouvernement travaillera encore plus pour atteindre les objectifs nouveaux du Programme national de développement (PND 2016 – 2020), qui prévoit 30 000 milliards d’investissements dont 62 % pour le secteur privé et 38 % financé par le public, a soutenu le chef du gouvernement.

La poursuite des reformes pour l’amélioration du climat des affaires et du développement agricole industriel sont, entre autres, des défis du gouvernement. Dans cette perspective, un suivi rigoureux des reformes du Doing bussiness est envisagé et la mise en oeuvre efficiente des conventions sera consolidée pour augmenter les capacités de transformation des produits agricoles, selon M. Gon Coulibaly.

(AIP)

nmfa/ask

Dans la même catégorie