GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

JIF 2020 : Acho Mireille encourage les femmes à pratiquer le métier de mécanicien


  7 Mars      9        Society (32573), Women's Leadership (334),

   

Abidjan,7 mars (AIP) – La mécanicienne Acho Mireille, la seule femme à occuper cette fonction dans l’entreprise de transport et de logistique, SOCOTRA, a invité les femmes à s’intéresser et pratiquer à ce métier qu’elle juge passionnant et stimulant à bien des égards.

« J’encourage les sœurs. Nous les femmes on ne veut pas se salir. Elles jugent que c’est difficile. A l’épreuve du temps, elles se rendront compte que c’est exaltant », a déclaré Mlle Acho, vendredi, à l’occasion de la célébration des femmes de cette entreprise à Abidjan, dans le cadre de la Journée internationale de la femme (JIF) 2020.

Pour cette passionnée du travail bien fait, les salissures liées aux huiles et autres débris, ainsi que les efforts physiques consentis pour démonter, monter des moteurs et le contact avec le sol n’entament pas son amour de la mécanique.

Acho dit s’armer de courage et d’amour débordant pour continuer sur ce chemin qu’elle a choisi. « Je me couche par terre pour enlever les démarreurs, les alternateurs. Je préfère ça », a-t-elle affirmé, tout en témoignant être encadrée par des hommes forts de sensibilité et de compréhension. « Les encadreurs m’encouragent beaucoup. Je confie à Dieu chaque jour, mon travail », a-t-elle ajouté, se félicitant d’apporter une touche féminine à ce travail.

Portée par l’amour des véhicules dès son jeune âge, Acho a embrassé le métier de mécanicienne après une formation en électro-mécanique au collège d’enseignement technique (CET) d’Adzopé. « Je me suis engagée dans ce métier. J’aime ça », a-t-elle conclu.

Le directeur général de l’entreprise de transport et de logistique, Samy Merhy, a salué son dynamisme qui participe à l’essor de sa société et à la promotion des valeurs féminines.

Nmfa/kp

Dans la même catégorie