APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. AGP Gabon : Le Camp Missambo contre le report du congrès de l’Union nationale

Le sous-préfet de N’Douci appelle les cadres de Boussoukro à travailler dans l’union


  13 Mars      13        Human Development (188),

   

Tiassalé, 13 mars (AIP)- Le sous-préfet de N’Douci, Sandrine Bessikoi Danho, a appelé jeudi les cadres de Boussoukro, commune de N’Douci, à être solidaires et à travailler ensemble pour le développement de leur village, lors de sa visite de prise de contact avec la population, suite à sa prise de service le 17 janvier.

« Chaque cadre est pour son village une étincelle. Travaillant ensemble, les étincelles deviennent une flamme pour éclairer le village. C’est donc pour que le village soit éclairé et développé, qu’il faut que les cadres se donnent la main », a déclaré Mme Bessikoi, tout en saluant les actions de développement réalisées dans le village.

Pour elle, beaucoup peut être encore fait, notamment en matière du lotissement, qu’elle souhaite global et non individuel des propriétaires terriens. Car, a-t-elle justifié, le lotissement global permet de définir un plan directeur du village avec des réserves et des espaces verts.

Invitant également les cadres à être solidaires au chef du village et sa notabilité, elle a demandé en retour à la notabilité d’être à l’écoute des cadres pour définir ensemble les priorités du village.

Le sous-préfet Sandrine Danho était dans le village de Boussoukro dans le cadre de ses visites de prise de contact avec ses administrés depuis sa prise de fonction en janvier dernier.

Dans la même catégorie