MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin écologique de l’Afrique australe ATOP COVID-19 : « UNE FORTE CONCENTRATION DE CAS POSITIFS DANS DES QUARTIERS DU GRAND LOME CES DERNIERS JOURS » ATOP VERS UNE TRANSITION AGROECOLOGIQUE : DES ACTEURS IMPLIQUES EN CONCERTATION A LOME ATOP ASSEMBLÉE NATIONALE : LES DÉPUTÉS ONT RENDU HOMMAGE A FEU OUATTARA FAMBARE NATCHABA ATOP PRIMATURE : PLUSIEURS PERSONNALITÉS CHEZ LE PREMIER MINISTRE AIP Présidentielle 2020: Les locaux de la CEI saccagés à N’zecresessou AIP Présidentielle 2020 : Abdourahmane Cissé appelle les populations de Port-Bouët à retirer les cartes d’électeurs AIP Présidentielle 2020: La CRDP appelle les populations de M’Bahiakro à préserver la paix

Niamey : Le Directeur général de la police nationale présente ses excuses au Président de la CNDH


  27 Mars      2        Society (20801),

   

Niamey, 27 mars (ANP)-Le Président de la commission nationale des droits humains (CNDH), Pr Khalid Ikhiri a reçu, ce vendredi 27 mars 2020, le directeur général de la police nationale, Monsieur Souley Boubacar venu lui présenter ses excuses, dans les locaux de l’institution.

Cette rencontre intervient après que, le 16 mars dernier, le directeur général de la police nationale, Souley Boubacar, ait intimé l’ordre au Président Khlid Ikhiri, en visite dans les locaux de la police judiciaire, de quitter les lieux au risque de faire intervenir ses éléments pour l’évacuer.

Rappelons que le Pr Ikhiri est allé à la police judiciaire (PJ) pour rendre visite aux personnes interpelées lors des manifestations de la société civile du 15 mars 2020 ayant occasionné l’incendie du marché Tagabati de Niamey et la mort de trois personnes.

 ‘’Nous sommes ici, dans le cadre d’un incident qui s’est produit entre la police nationale et la CNDH, pour trouver un terrain d’entente, et le terrain est trouvé donc tout va normalement entre les deux institutions qui évoluent pour la promotion des droits de l’homme’’ a déclaré le porte-parole de la police nationale Mr. Mountari Abou.

 ‘’Je dois dire que c’est grâce à l’intervention du premier Ministre que nous sommes arrivés à ce terrain d’entente où la police nationale, dans une démarche d’humilité, est venue présenter ses excuses à la commission des droits humains pour l’incident qui s’est  produit le 16 mars dernier ‘’ a précisé le rapporteur de la commission,  Mr Talibi Hamidou Moussa qui  a qualifié l’incident de ‘’incident malheureux’’.

‘’Excuses que la commission a acceptées de bon cœur, et c’était, pour nous, une occasion de réaffirmer la nécessaire collaboration entre les deux institutions pour l’épanouissement des droits humains dans notre pays.  Donc nous sommes satisfaits de cette rencontre qui a été une occasion d’envisager le futur des droits humains dans des perspectives heureuses’’  a-t-il poursuivi.

Notons que la CNDH est une institution constitutionnelle dont la mission principale consiste à promouvoir les droits humains au Niger.

Dans la même catégorie