MAP Ghana/coronavirus: le nombre de contaminations dépasse les 9.000 cas ACI EBOUKA-BABACKAS TOUCHE DU DOIGT LES DIFFICULTÉS DES DIRECTIONS DÉPARTEMENTALES ACI CONGO-COVID-19 17 NOUVEAUX CAS DÉCLARÉS POSITIFS ET TROIS GUÉRIS ACI LE DÉPUTÉ PROSPER KESSALE INFORME SES MANDANTS DES ACTIVITÉS PARLEMENTAIRES MAP Nigeria : 21 morts dans des attaques au nord-ouest APS CAS ASYMPTOMATIQUES : 174 MALADES, 32 GUÉRIS DEPUIS L’OUVERTURE DU CENTRE DE LA BASE MILITAIRE DE THIÈS (COORDONNATEUR) APS GANDON : DES KITS ALIMENTAIRES REMIS À 4000 BÉNÉFICIAIRES AIP Covid-19 : 169 nouveaux cas confirmés en Côte d’Ivoire MAP Covid-19 : Prise en charge des Marocains bloqués au Mali APS AIDE D’URGENCE : 50 MÉNAGES DE LA COMMUNE DE DABALY REÇOIVENT LEURS KITS

COVID-19 : MACKY SALL REMERCIE TOUTES LES FORCES VIVES PAYS


  28 Mars      14        LeaderShip Feminin (5038),

   

Le président de la République, Macky Sall, a remercié, samedi, toutes les forces vives du pays qui ont répondu à son appel d’unité nationale autour de la gestion de la pandémie du Coronavirus.

‘’Mes vifs remerciements aux leaders de l’opposition et de la classe politique en général, aux mouvements de la société civile, au patronat et aux forces vives du pays qui ont bien voulu répondre à mon appel d’unité nationale autour de la gestion de cette pandémie sans précédent », a twitté le président de Sall.

Depuis une semaine, le Chef de l’état mène des consultations citoyennes et politiques qu’il a engagées en vue de lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

Le président de la République a reçu en premier lieu, la semaine dernière, les présidents des différentes institutions de la République.

Il s’est entretenu séparément avec le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, la présidente du Conseil économique, social et environnemental Aminata Touré et la présidente du Haut Conseil des collectivités territoriales Aminata Mbengue Ndiaye.

Mardi, le président Macky a accordé une audience à une quinzaine de leaders politiques, dont ceux de l’opposition parlementaire. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, du député et leader de PASTEF Ousmane Sonko et du président du Grand Parti Malick Gackou.

Il a aussi reçu en audience les députés Serigne Mansour Sy Djamil, Issa Sall, Mamadou Diop Decroix. A ceux-là s’ajoutent les députés du Parti démocratique sénégalais (PDS) Tafsir Thioye et Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolli, ainsi le marabout Serigne Modou Kara.

Mercredi, le Chef de l’Etat a ouvert les portes de la Présidence de la République au président du Conseil constitutionnel, Pape Ousmane Sakho, et au premier président de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara.

Jeudi, il a poursuivi les audiences pendant une dizaine d’heures avec les anciens Premiers ministres Cheikh Adjibou Soumaré et Souleymane Ndéné Ndiaye, les anciens chefs de la diplomatie sénégalaise Cheikh Tidiane Gadio et Maître Madické Niang.

L’ancien ministre d’Etat Robert Sagna, des membres de la société civile (Mazide Ndiaye, Moundiaye Cissé et Birahim seck), le président du groupe parlementaire Benno bokk Yakaar (BBY), Aymérou Gningue, et l’homme d’affaires et homme politique Mamour Cissé ont été également hôtes du chef de l’état.

Dans la fiche d’audience du vendredi, c’était au tour du médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, de la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social Innoncence Ntap Ndiaye et de l’universitaire et leader politique Amsatou Sow Sidibé de rencontrer le président de la république.

Des responsables de centrales syndicales, dont le secrétaire général du SYNPICS, Ahmadou Bamba Kassé et le Conseil des éditeurs et diffuseurs de la presse (CDEPS), le mouvement Y’en a marre, les cultures urbaines, une délégation du patronat sénégalais, une délégation de la communauté libanaise, les présidents d’associations d’élus locaux se sont aussi entretenus avec le président Sall.

A leur sortie d’audience, toutes les personnalités reçues tous ont marqué leur adhésion et leur soutien au plan de riposte élaboré pour faire face à la pandémie du coronavirus.

Le Conseil des ministres a examiné et adopté, mercredi, le projet de loi habilitant le président de la République à prendre par ordonnances des mesures relevant du domaine de la loi pour faire face à la pandémie de Covid-19.

Le président de la République, Macky Sall, a décrété lundi soir l’état-d’ urgence sur toute l’étendue du territoire national dans le cadre du relèvement du niveau de la riposte au Covid-19. Dans une adresse à la Nation, il a fait part de sa décision de saisir l’Assemblée nationale d’un projet de loi lui permettant de prendre des mesures relevant du domaine de la loi pour une durée de trois mois.

« Conformément à l’article 77 de la Constitution, je saisirai l’Assemblée nationale d’un projet de loi habilitant le Président de la République à prendre, pour une durée de trois mois, des mesures relevant du domaine de la loi’’, a déclaré Macky Sall lors de son adresse à la Nation.

Ce mercredi, en Conseil des ministres, le chef de l’état a décidé de modifier, durant l’état-d‘urgence, les horaires de travail dans l’administration, désormais fixés de 9 heures à 15 heures.

Le Conseil des ministres a adopté le projet de décret portant réaménagement à titre provisoire des horaires de travail dans les services administratifs de l’état, selon le communiqué rendant compte de la réunion hebdomadaire du gouvernement.

Dans la même catégorie