ANG Política/APU-PDGB se posiciona contra pretensão do PAIGC de liderar novo governo APS LE GOUVERNEMENT LÈVE L’INTERDICTION DU TRANSPORT INTERURBAIN ET RÉAMÉNAGE LA DURÉE DU COUVRE-FEU ANG Covid-19/ Brasil regista recorde diário de mortes com 1.349 óbitos ANG EUA/Procurador-geral agrava acusação contra agressor de Floyd ANG Política/PR pede apoios adicionais para relançar economia ANG Justiça/França decide transferir Félicien Kabuga para um tribunal da ONU ANG Covid-19/PAM inicia voos humanitários periódicos entre Acra e Bissau ANG Covid-19/Ibuprofeno pode aumentar taxa de sobrevivência até 80 por cento MAP L’Espagne rouvrira le 22 juin ses frontières avec la France et le Portugal (ministre) MAP Agadir: L’apurement financier de la voie expresse de contournement, au centre d’une réunion à distance

Le cordon sanitaire pour la riposte contre le COVID – 19 opérationnel dans l’Ouémé


  31 Mars      0        LeaderShip Feminin (4999),

   

Porto-Novo, 31 Mars (ABP) –Le cordon sanitaire initié par les autorités, pour riposter contre la pandémie du Coronavirus, est opérationnel depuis lundi, à quatre différents endroits dans le département de l’Ouémé, a constaté l’ABP.

Au niveau de ces cordons situés sur les axes Porto-Novo – Pobè, Akpro-Missérété- Sakété, Akpro-Missérété – Kpédékpo et Porto-Novo – Igolo, la circulation est bloquée, et les forces de sécurité et de défense renvoient systématiquement les usagers de la route, ne respectant pas les conditions prescrites.

L’entrée dans la ville de Porto-Novo pour les usagers en provenance de Cotonou, est strictement sous contrôle. « Tout se passe bien ici sur le pont Toffa 1er à l’entrée de la ville de Porto-Novo. Nous veillons à ce que les consignes données, les mesures prises par le gouvernement soient respectées », a expliqué le commissaire adjoint du commissariat de police du 3ème arrondissement de la ville, le lieutenant Charles Kponoukon, conduisant sur place, l’opération.

« Le nombre de passagers à bord des véhicules, au plus trois personnes en plus le conducteur. Donc dans un véhicule on doit avoir quatre personnes. Sur les motos c’est au plus deux personnes », a-t-il précisé.

Une mesure de confinement diversement appréciée par les citoyens. « Nous ne sommes pas des étrangers. Nous sommes tous des Béninois. Sans aucune explication les forces de sécurité disent de quitter. On vous renvoie comme un étranger », a pesté Marcellin Kpongnonhou, un usager de la route.

Des usagers de la route, pour la plupart ont jugé salutaire cette initiative du gouvernement, qui œuvre pour la protection des citoyens.

A la veille de la mise en œuvre de cette mesure, le préfet du département de l’Ouémé Joachim Apithy, dans un communiqué a appelé les citoyens au respect strict des dispositions prises par le gouvernement dans la riposte contre le COVID-19.

Dans la même catégorie