AIP Covid-19: La grande Chancelière fait don de kits sanitaires aux populations de Jacqueville AIP COVID-19 : Un enseignant testé positif à Bocanda conduit à Abidjan AIP COVID-19: Un million de masques de protection mis à la disposition des élèves et étudiants AIP Des convois organisés pour le retour des étudiants dans leur université AIP La jeunesse du RHDP du Moronou fait sa rentrée politique GNA Queen mother supports COVID-19 fight with PPE GNA Institute urges US Government to protect citizens GNA Groups express concern over boundary dispute between Mion and Jagbun GNA COVID19: Volta Region case count reaches 75 GNA ‘Let’s not stampede President Akufo-Addo to lift restrictions’

Le déplacement des populations du Mono vers les communes isolées interdit jusqu’à nouvel ordre


  31 Mars      1        Society (16478),

   

Porto-Novo, 31 Mars (ABP) – Le préfet du département du Mono, Komlan Sedzro Zinsou a, en prélude à l’entrée en vigueur de l’isolement de huit communes dès lundi 30 mars, annoncé dans un communiqué radiodiffusé en date du 28 mars 2020, que tout déplacement ayant pour destination le département voisin de l’Atlantique est interdit jusqu’à nouvel ordre, sauf pour les personnes bénéficiant d’une dérogation du préfet du département.

C’est dans le cadre de la gestion de la menace de propagation du coronavirus et dans la droite ligne de l’application des différentes mesures prises par le gouvernement de la République du Bénin que le préfet du Mono a pris ce communiqué pour interdire jusqu’à nouvel ordre tout déplacement ayant pour destination le département voisin de l’Atlantique. Toutefois, selon l’autorité préfectorale, les personnes bénéficiant d’une dérogation du Préfet peuvent se rendre dans les villes frontalières du département. Aux fins de faire respecter cette mesure qui entre vigueur à partir du lundi 30 Mars 2020 à zéro heure, lit-on dans le communiqué, « les forces de sécurité et de défense seront déployées sur différents axes routiers de notre département à partir de cette date ».

Toujours dans le communiqué, le préfet rappelle que tous les transports en commun de passagers sur le territoire du département du Mono doivent obéir rigoureusement au respect de la mesure de distanciation qui prévoit un minimum de un mètre entre deux individus. A cet effet, les conducteurs de véhicules à quatre roues sont invités à faire respecter le principe d’un seul passager sur le siège avant du véhicule à côté du conducteur et deux passagers au plus par siège pour tous les autres sièges du véhicule.

Quant aux conducteurs d’engin à deux roues et plus particulièrement les conducteurs de taxi-moto communément appelés « zémidjans », ils sont tenus de porter un masque de protection s’ils doivent remorquer un passager.

Par ailleurs, il est précisé dans l’adresse de l’autorité préfectorale que l’organisation des cérémonies d’inhumation ou de toute autre manifestation de quelque nature que ce soit doit tenir compte de la réglementation en vigueur qui fixe à 50 personnes rigoureusement, le nombre de participants. En outre, pour toute organisation de cette nature, les initiateurs sont tenus d’en informer les chefs d’arrondissement et les commissariats de police pour des mesures utiles à prendre.

Le Préfet invite également tous les employeurs à prendre toutes les dispositions pour qu’en plus de l’effectivité du lavage des mains à l’eau et au savon, le respect de toutes les autres mesures qui visent à réduire la propagation du coronavirus dans notre pays, soit une effectivité sur les lieux de travail.

Dans la même catégorie