GNA President to announce COVID-19 containment road map GNA COVID-19: Final year students to resume school on June 15th – President GNA President Akufo-Addo eases some COVID-19 restrictions. GNA President Akufo-Addo extends closure of Ghana borders GNA President announces easing of Covid-19 restrictions on some public gatherings GNA President Akufo-Addo seeks support of Ghanaians against COVID-19 GNA President gives EC and others green light GNA Gov’t committed to building 88 districts hospitals – President GNA ICUMS takes-over at Tema Port on June 1 AIP COVID-19 : Une augmentation constante des cas d’infection en Côte d’Ivoire (Ministère)

Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : les populations d’Agnibilekrou instruites sur les missions régaliennes de la police Missions régaliennes police


  4 Avril      7        Society (16478),

   

Agnibilekrou, 04 avr (AIP)-Les populations d’Agnibilékrou (Est, région de l’Indénié-Djuablin) ont été instruites sur les missions régaliennes de la police lors d’une rencontre avec les chefs des communautés ethniques du département organisée vendredi dans l’arrière cour du commissariat de police.

Cette rencontre qui s’inscrivait dans le cadre du comité consultatif d’éthique visait à renforcer la confiance des populations aux fins d’une collaboration saine et efficace permettant d’endiguer la criminalité dans le département et de sécuriser les déplacements des biens et des personnes.

Le chef du service, Silué Gninavolo, commissaire de 2è classe, a expliqué aux responsables des différentes communautés présentes le bien fondé d’une saine collaboration entre les populations et les services de la police.

« La police travaille dans les intérêts de la population et non contre elle. Pour être plus efficace, elle a aussi besoin de votre collaboration en termes d’information et non de délation », a-t-il déclaré.

Dans l’ensemble, l’initiative du chef de police d’Agnibilekrou a été bien accueillie par les chefs des communautés.

Président de l’association des Agni Morofouè résidant à Agnibilekrou (ARMA), Allou Tano, a fait remarquer que « c’est la première fois, depuis plus d’une décennie que je réside ici, que je suis convoqué à une réunion avec l’autorité policière pour échanger. C’est rassurant et cela augure d’une cité où il fera davantage bon vivre ».

Ils étaient au total 25 chefs des communautés ethniques nationales et sous-régionales à prendre part à la réunion. Ils ont promis de faire la restitution de cette réunion dans leurs communautés respectives.

Dans la même catégorie