APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. AGP Gabon : Le Camp Missambo contre le report du congrès de l’Union nationale

COVID-19 : l’UNICEF va produire 1 million de masques de protection pour les communautés vulnérables


  21 Avril      5        Human Development (188),

   

Kinshasa, 21 avril 2020 (ACP).- Le Fonds des  Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) va produire un million de masques de protection pour des communautés vulnérables face à la pandémie du Coronavirus (COVID-19), qui sévit en RDC, indique une note d’information de cette agence onusienne, remise, mardi, à l’ACP.

Selon la source, face à la pénurie des masques de protection sur le marché congolais, l’UNICEF a lancé des commandes à certaines ONGs et associations de femmes pour fabriquer localement un million de masques destinés aux enfants et aux communautés les plus vulnérables en RDC.

L’UNICEF s’est dit être déjà en contact avec des couturiers au sein des communautés locales ainsi que des ateliers de confection de couture pour la fabrication de ces masques réutilisables non-médicaux et pour partager les spécificités techniques pour leur confection.

« Cette initiative couvre toute l’étendue du territoire national et permettra non seulement de répondre à la décision des autorités de certaines provinces du pays qui exigent le port obligatoire du masque, mais également de contribuer à l’autonomisation des femmes issues des milieux les plus défavorisés », a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l’UNICEF en RDC, cité dans la note.

« La seule utilisation d’un masque ne suffit pas à arrêter les infections et doit être associée à d’autres gestes barrières à savoir : se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue et lorsqu’on tousse, éviter tout contact rapproché, surtout avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe (toux, éternuements et fièvre) », a fait savoir M. Beigbeder.

L’UNICEF va lancer, à cet effet, une campagne de communication sur la bonne utilisation et l’entretien de ces masques réutilisables.

La distribution de ces masques se fera de porte à porte au sein des communautés à travers les membres des Cellules d’animation communautaires (CAC), précise l’UNICEF. ACP/CL/MPK

Dans la même catégorie