AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les forces de défense et de sécurité à Korhogo présentent leurs condoléances à la famille du Premier ministre AGP Guinée-Covid-19 : 88 nouveaux cas positifs pour un cumul de 5.969 cas confirmés de coronavirus GNA Ghanaian Christian leaders mourn Evangelist Morris Cerullo ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna

ENTRE MBAYE NIANG ET RENNES, LA FRACTURE S’AGRANDIT


  27 Mai      6        Sport (3478),

   

Dakar, 27 mai (APS) – La césure entre Mbaye Niang et le club de Rennes (élite française), notée depuis le départ du club français de son ancien président délégué, Olivier Létang, est en train de se transformer en fracture avec la dernière sortie médiatique de l’attaquant sénégalais au Canal Plus club (CFC), dimanche.
En plus d’avoir expliqué que les dirigeants de Rennes étaient au courant de ses envies de grand club, l’international sénégalais n’a pas caché depuis le départ de Létang sa proximité avec ce dernier.
Dimanche, il en a encore remis une couche en indiquant que c’est Létang qui lui avait fait confiance, parlant de relations ‘’père-fils’’.
’’Si on travaille en confiance, que les dirigeants sont transparents avec moi, sur le terrain, je serais toujours disponible, je me donnerais à 100 pour cent’’, a-t-il dit sans nier que le départ de son ancien mentor lui avait donné des envies d’ailleurs.
Et du côté de Rennes, l’entraîneur Julien Stéphan dont les relations difficiles avec Olivier Létang ont été à l’origine du départ de ce dernier, ne semble pas vouloir retenir l’attaquant sénégalais auteur de deux bonnes saisons.
Interrogé sur les médias locaux, le technicien a indiqué avoir ’’besoin d’avoir tout le monde, complètement intégré dans le projet parce qu’à Rennes, si on n’est pas collectivement très bons, il y a d’autres clubs qui ont plus de moyens que nous’’.
’’Si on veut contrecarrer cette différence, ça passe forcément par un état d’esprit irréprochable’’, a ajouté le coach français sous-entendant que la réussite de Rennes est plus liée à son collectif qu’à un talent individuel.
En tout cas, du côté de Niang, on semble même prêt à consentir des efforts financiers pour aller à l’OM qui court derrière des difficultés financières exacerbées par la pandémie du Covid-19 qui a mis fin précocement à la Ligue 1 française.

Dans la même catégorie