AIP Macky Sall et Le Drian aux obsèques de Gon Coulibaly à Abidjan AIP Des honneurs militaires rendus au Premier ministre Gon Coulibaly AIP La démocratie est compatible avec la culture africaine (Universitaire) AIP Interview/ Le déconfinement du Grand Abidjan, un « soulagement » pour UTB qui reprend du service en respectant les mesures de lutte contre le Covid-19 (Directeur d’exploitation) AIP Examens scolaires : comment les candidats malades sont sauvés par le corps médical (reportage) AIP Les jeunes de Korhogo rendent hommage au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly AIP Covid-19 : Les musulmans sunnites appellent les populations au strict respect des mesures barrières AIP Covid-19: La levée de l’isolement du grand Abidjan n’exclut pas le maintien des contrôles (Police) AIP Le nombre d’infectés de COVID-19 s’élève à 13 037 avec 165 nouveaux cas AIP Alliance interethnique : Les Kôyaka de Séguéla réclament la dépouille du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

Journée de la médecine d’urgence: La SMMU plaide pour un système médical développé et organisé


Rabat, 28/05/2020 (MAP) – La Société marocaine de la médecine d’urgence (SMMU) a plaidé pour un système médical d’urgence développé, prêt et organisé.

Dans un communiqué à l’occasion de la Journée de la médecine d’urgence, célébrée le 27 mai au niveau mondial, la SMMU estime qu’il est important de sensibiliser autour de la nécessité de systèmes médicaux d’urgence développés, prêts et organisés dans les quatre coins du globe, pour améliorer la qualité des services de santé, sauver des vies et réduire les invalidités dues aux interventions médicales urgentes.

Elle a aussi estimé que sans le développement de cette spécialité et l’unification des compétences, les systèmes médicaux demeureront impuissants, désorganisés et en deçà du niveau des pays qui ont adopté cette discipline pour promouvoir le développement sanitaire, ajoutant que « le monde change constamment autour de nous et nous avons le choix pour mener une vie meilleure et changer l’image de nos urgences, pour pouvoir accueillir nos malades dans de meilleures conditions ».

« Vu que les compétences font toujours la différence, il est de notre devoir d’encourager les citoyens, les patients et les personnes œuvrant dans le domaine de la protection sanitaire, ainsi que les établissements dans le monde entier à discuter de la médecine d’urgence et de l’élaboration de projets pour pouvoir avancer dans cette spécialité », conclut-on.

Dans la même catégorie