ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Cinq orpailleurs du parc de la Comoé condamnés à quatre mois de prison APS INVESTISSEMENT ET CONSOMMATION, LEVIERS DU PROGRAMME DE RELANCE ÉCONOMIQUE (MINISTRE) GNA Bui Dam fisher folks defy COVID-19 safety protocols

Covid-19 : SOS village d’enfants Yamoussoukro au secours de 107 familles


  30 Mai      3        Society (17485),

   

Yamoussoukro, 30 mai (AIP) – Le programme de renforcement de la famille de SOS village d’enfants de Yamoussoukro a achevé, samedi, une opération de sensibilisation aux mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 doublée de remises de vivres et non vivres à 107 familles parmi les plus vulnérables de la communauté.

A côté des dispositifs de lavage des mains, les vivres étaient composés de riz, de l’huile et des pâtes alimentaires.

La sensibilisation a porté sur les mesures barrières adoptées par le gouvernement ivoirien dans sa riposte contre la maladie, l’équipe de SOS village d’enfants de Yamoussoukro s’étant renforcée pour l’occasion par un expert de l’Institut national d’hygiène publique (INHP).

Celui-ci, avec des mots accessibles au petit peupl,e a fait la genèse de la pandémie et expliqué dans les moindres détails les modes de contamination. Puis il a fait la démonstration du lavage correct des mains aussi bien à l’eau et au savon qu’avec le gel hydro-alcoolique.

« Par rapport à la situation sanitaire, nous ne pouvions pas rester en marge. Nous voulons appuyer l’Etat dans la mise en œuvre des mesures barrières pour freiner la maladie à coronavirus. Les populations ont perdu leurs activités compte tenu de la situation et il faut vraiment leur venir en aide pour pouvoir les aider à surmonter la situation », a expliqué l’assistante sociale au programme de renforcement de la famille, Kamagaté Habiba.

« Nous avons des familles dans notre base de données à qui on apporte appui et soutien mais en faisant les dons il faut tenir compte de tout le monde car il existe beaucoup de personnes vulnérables », a-t-elle ajouté.

Cette opération, qui a duré trois jours, a conduit la caravane de SOS village d’enfants dans six communautés à savoir Kokrenou, Dioulakro, 220 Nzuessi, Corridor Abidjan, Morofê et Kami.

« A Yamoussoukro, nous suivons 600 enfants au niveau du programme de renforcement de la famille avec 151 familles reparties dans six communautés », a affirmé Mme Kamagaté.

(AIP)

Dans la même catégorie