ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Cinq orpailleurs du parc de la Comoé condamnés à quatre mois de prison APS INVESTISSEMENT ET CONSOMMATION, LEVIERS DU PROGRAMME DE RELANCE ÉCONOMIQUE (MINISTRE) GNA Bui Dam fisher folks defy COVID-19 safety protocols

Le sous-préfet met les populations en garde contre toute perturbation des activités minières à Zaïbo


  30 Mai      7        Society (17485),

   

Daloa, 30 mai (AIP)-Le sous-préfet de Zaïbo, Ka Péhé Henry, a organisé vendredi, à Zaibo, une réunion d’information et de sensibilisation des populations pour les mettre en garde contre toute volonté pour elles de perturber le bon déroulement des activités minières dans la sous-préfecture. « La société Gaëlle n’est pas votre ennemi. Dites à la population de laisser Gaëlle travailler. Celui qui s’opposera aux activités de la société minière Gaëlle subira la rigueur de la loi.

C’est pour éviter les incompréhension que, depuis le début des activités, nous avons tenu des rencontre d’information et de sensibilisation avec les chefs des villages pour permettre à chacun d’être imprégné des activités », a indiqué M. Ka Péhé. La rencontre intervient dans un contexte de tension. Des jeunes de la sous-préfecture de Zaïbo se sont opposés aux activités de recherche de la société minière Gaëlle. Le 20 mai, une équipe de terrain de la société minière Gaëlle dans la zone de Zaïbo a été empêché de travailler par un groupe de jeunes. Informé de la situation, le sous-préfet de Zaïbo a immédiatement convoqué une réunion afin de sensibiliser les populations de Zaïbo sur l’importance des activités minières dans une région.

La société minière Gaëlle a eu son permis de recherche depuis 2015 qui a été renouvelé en novembre 2019. Le chef de projet Edess Koumpleu a précisé que la société Gaëlle dispose toujours d’une autorisation de mener ses activités de recherche dans leur zone de couverture notamment le département de Daloa et Vavoua. Il a soutenu que, pour cette année, sa structure a initié des réunions de sensibilisation en présence du sous-préfet sur ses activités de 2020 notamment, la fermeture des tranchées et un programme de sondage à la moto tarière.

(AIP)

Dans la même catégorie