ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Cinq orpailleurs du parc de la Comoé condamnés à quatre mois de prison APS INVESTISSEMENT ET CONSOMMATION, LEVIERS DU PROGRAMME DE RELANCE ÉCONOMIQUE (MINISTRE) GNA Bui Dam fisher folks defy COVID-19 safety protocols

Un élu sensibilise les chefs de communauté sur la révision de la liste électorale


  1 Juin      4        Society (17485),

   

Man, 1er juin (AIP) – Le député de Man commune, Touré Sékou, a initié depuis plusieurs jours une série de rencontres auprès des chefs de communautés vivant à Man, en vue de les instruire sur les conditions d’inscription sur la liste électorale pour la présidentielle d’octobre 2020, ainsi que les nouvelles mesures prises pour faciliter ces opérations.

L’élu local représentant le ministre de l’Artisanat, Sidiki Konaté, coordonnateur régional du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a aussi entretenu ses hôtes sur plusieurs autres sujets d’actualité. 

« Il suffit d’avoir un certificat de nationalité ivoirienne qui ne coûte que 500 francs CFA au lieu de 3500, ou l’ancienne carte nationale d’identité ou le récépissé de la nouvelle en cours d’élaboration », a-t-il soutenu en ajoutant que tous ceux qui ont déjà voté de 2010 à 2016 sont d’office sur la liste électorale.

Le député a, par ailleurs, souligné que l’opération de révision de la liste électorale est différente de celle de l’identification générale des populations qui est pérenne et conduite par l’Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI).

Fort de cela, il a exhorté les chefs de communauté à mobiliser les populations pour leur participation massive à cette opération qui se déroule du 10 au 24 juin.

En outre, Touré Sékou a échangé sur certains sujets d’actualité, à savoir le vote de la loi sur le domicile, la résidence, le statut des rois et chefs traditionnels ainsi que le nouveau code électoral.

Le député a également expliqué les conditions du choix du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP aux élections présidentielles de 2020. Selon lui, ce choix s’est fait de « façon démocratique et surtout dans le consensus et le dialogue ».

Pour le chef de la communauté Akan à Man, Ban Affi,  il faut que tout le monde œuvre pour la paix. « Le président qui sera élu au soir des élections du 31 octobre sera le président de tous les ivoiriens. C’est pourquoi nous souhaitons qu’on parte aux élections dans la paix », a-t-il affirmé.

Dans la même catégorie