GNA ‘A punctual society is key to achieving socio-economic growth’ GNA WANEP, NPC launch National Election Response Group GNA Nayiri honours Vice President’s Secretary with a traditional title GNA Ministry of Zongo Development launches second phase of Arabic Instructors Programme GNA Nurses resume work after three-days strike GNA AMA Chief Executive lauds Bloomberg Philanthropies for extending road safety project GNA EC urged to publish names of defective ID cards on website GNA Editors declare support for “Zero Malaria Start with Me Now” campaign GNA Nurses and Midwives in Takoradi back to work APS DOUANES : UNE ÉCOLE DE FORMATION EN GESTATION À SANDIARA

UN RESSORTISSANT DE KOUNKANÉ PROMET D’INSTALLER ‘’TRÈS BIENTÔT’’ UNE RADIO DANS SA COMMUNE


  21 Juin      0        Media (1144),

   

Dakar, 20 juin (APS) – Abdourahmane Boiro, un émigré sénégalais vivant à Berlin, a fait part à l’APS de son intention d’ouvrir ‘’très bientôt’’ une radio à Kounkané, sa commune d’origine située dans la région de Kolda (sud).

Afsud FM-Kounkané, le nom de la radio, fait en même temps allusion à ladite collectivité territoriale et à l’Association des fans du Super Diamono (Afsud), qui réunit les fans de l’artiste musicien Omar Pène, un ami du promoteur du média.

‘’Nous allons très bientôt lancer Afsud FM-Kounkané. Nous sommes juste coincés par la fermeture des frontières, causée par la pandémie de coronavirus. Je ne peux pas avancer une date exacte dans la mesure où depuis mars, je n’ai pas pu me rendre au Sénégal. Mais il ne nous reste de petits réglages à faire pour ouvrir la radio’’, a expliqué M. Boiro dans un entretien téléphonique avec l’APS.

Selon M. Boiro, représentant de l’Afsud en Europe, le projet de création de la radio a vu le jour lors d’un concert d’Omar Pène à Kounkané, le 4 avril 2016. ‘’Ce jour-là, il y a eu une très forte mobilisation des populations. Le concert a connu une réussite totale grâce à la collaboration des radios locales. L’idée est partie de ce concert de mon grand ami, Omar Pène’’, a-t-il rappelé.

‘’Les radios locales nous ont beaucoup aidés, mais j’ai constaté qu’il n’avait pas de radio dans ma commune. A la fin du concert, j’en ai parlé à Omar Pène qui, par la suite, a piloté le projet jusqu’à l’obtention de la fréquence radio’’, a ajouté Abdourahmane Boiro, s’exprimant depuis Berlin, sa ville d’accueil.

Selon ses souvenirs, les radios locales ‘’ont pleinement contribué à la diffusion médiatique du concert d’Omar Pène, sans contrepartie’’. ‘’A partir de ce moment, je me suis dit qu’il nous faut, à notre commune aussi, une radio’’, s’est-il souvenu, rappelant avoir bénéficié du concours du journaliste Ibrahima Mboup, de la RTS1 (publoque). ‘’Il m’a beaucoup aidé en termes de conseils, en donnant des orientations pour l’ouverture de la radio.’’

‘’Aujourd’hui, il ne nous manque que l’électricité. Et nous avons déjà contacté la Senelec (la société nationale chargée de la distribution de l’électricité). Après l’ouverture des frontières aériennes, nous allons acheminer à Kounkané le reste du matériel que j’ai acquis ici, en Allemagne, pour démarrer nos programmes’’, a assuré le promoteur d’Afsud FM-Kounkané.

Langues locales

M. Boiro estime que chaque commune doit, maintenant, disposer d’une radio au moins. ‘’Cela va aider à rapprocher davantage les populations de l’administration territoriale et municipale’’, a-t-il dit, estimant que tout le monde n’a pas accès aux technologies de l’information les plus récentes.

‘’Nos parents des zones rurales ont, eux aussi, besoin de s’informer. Et la radio est un média bien indiqué pour cela, surtout avec l’usage des langues locales’’, a souligné M. Boiro.

Il dit avoir constaté, de l’Allemagne où il se trouve, que les populations de son terroir ont pris conscience de la dangerosité de la maladie à coronavirus, de ses modes de transmission et des moyens de la prévenir, grâce aux radios locales.

‘’De là à Berlin, j’écoute les radios, qui ont travaillé en parfaite harmonie pour l’intérêt de toute la communauté. Nous avons tous intérêt à nous inspirer de cette solidarité entre les journalistes de notre département (Vélingara)’’, a poursuivi Abdourahmane Boiro.

‘’Avec notre radio, nous allons sensibiliser nos populations dans tous les domaines. (…) Nous allons aussi créer des emplois. Ce sera une fierté pour nous d’avoir aidé nos jeunes à trouver du travail’’, a promis l’émigré sénégalais qui a travaillé en Mauritanie, au Mali, en Algérie, au Maroc, en Espagne, en France et aux Etats-Unis, avant de s’installer en Allemagne.

Il promet d’inviter Omar Pène à l’inauguration d’Afsud FM-Kounkané. ‘’Et je vais demander à mon ami (Pène) d’inviter ce jour-là ses amis qui sont artistes. Ce sera une très grande fête, ce jour-là !’’

Dans la même catégorie