GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Les aides médicales, une consécration du leadership marocain en matière d’intégration africaine (Institut Brésil-Afrique)


  23 Juin      11        African Leadership (132),

   

Propos recueillis par Khalid ATTOUBATA.

Brasília, 23/06/2020 (MAP)- Les aides médicales marocaines destinées à plusieurs pays africains pour faire face à la pandémie du Covid-19 sont une nouvelle consécration du leadership du Royaume en matière d’intégration africaine, a indiqué l’Institut Brésil-Afrique.

« L’initiative du Maroc revêt deux portées majeures, aux niveaux multilatéral et bilatéral. Cette action de solidarité est de nature à consacrer et à solidifier le rôle du Maroc en tant que leader de l’intégration africaine », a souligné, dans une interview accordée à la MAP, le président de l’Institut Brésil-Afrique, le professeur João Bosco Monte.

L’universitaire brésilien a affirmé que « ce leadership marocain n’a pas cessé de se renforcer, notamment après le retour du Royaume au sein de l’Union africaine (UA) », ajoutant que le Maroc s’érige en « vecteur » de coopération intra-africaine, fort en cela de sa stature diplomatique et d’une économie stable, « le but étant de renforcer les liens avec ses homologues africains et réduire les inégalités dans le continent ».

Selon le professeur Bosco Monte, coordinateur général du Forum Brésil-Afrique, le Maroc a de plus en plus tendance à promouvoir, avec d’autres pays africains, des solutions continentales et concertées.

A cet égard, l’expert international brésilien a rappelé l’appel de SM le Roi Mohammed VI à une initiative des chefs d’État africains visant à établir un cadre opérationnel pour soutenir les dirigeants de la région dans la gestion de la pandémie du Covid-19, relevant que ce message donne un nouvel élan à la coopération africaine non seulement dans la lutte contre cette pandémie, mais aussi pour faire face à d’autres défis, notamment économiques.

L’approche de SM le Roi, qui intervient parallèlement aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et de l’UA, procède d’une appréhension de l’ampleur et de l’impact profond de la pandémie, ainsi que de l’importance d’une politique continentale dans ce sens, a-t-il insisté.

« Bien que de portée continentale, elle contribue à l’effort mondial d’aider les pays en développement à promouvoir la solidarité dans le cadre de l’agenda international », a dit le professeur Joao Bosco.

« En effet, le continent africain a plus que jamais l’opportunité d’élaborer une réponse collective à un défi énorme », a-t-il insisté, rappelant que l’UA a élaboré une stratégie continentale de lutte contre le nouveau coronavirus, consistant en la conjugaison des efforts et l’échange des expériences dans le cadre du Centre Africain pour le Contrôle et la Prévention des maladies.

Dans des moments difficiles, en l’occurrence de pandémie et de crise sanitaire, l’aide humanitaire joue certainement un rôle essentiel pour atténuer les dommages et surmonter des situations qui pourraient être dévastatrices, a estimé M. Bosco Monte.

Pour lui, la coopération sud-sud doit cependant aller au-delà des réponses à court terme, car des initiatives de ce genre devraient constituer des points de départ pour des relations encore plus larges.

Il s’agit, a-t-il poursuivi, de construire un partenariat plus durable et de plus grande envergure visant le co-développement, la coordination et le partage des expériences.

L’action marocaine de solidarité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative lancée par le Souverain le 13 avril 2020, en tant que démarche pragmatique et orientée vers l’action, destinée aux pays africains frères, permettant un partage d’expériences et de bonnes pratiques et visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner leurs efforts dans les différentes phases de gestion de la pandémie.

Dans la même catégorie