GNA « I didn’t come to cause a mess in the music industry » – Shatta Wale GNA Stonebwoy calls for the need for musicians to join Covid-19 awareness drive AIP Côte d’Ivoire-AIP / Le lac aux caïmans de Yamoussoukro n’attire plus AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ancien député raconte son vécu de la fête nationale, le 7 août 1960 ACI Plus de 100.000 candidats répartis en 389 centres affrontent le Bepc AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Années indépendances : Aspro Bernard, un souvenir musical encore vif à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Les explosions à Beyrouth ont fait plus de 100 morts (Croix-Rouge) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Fête nationale 1971 ou l’année des grandes réalisations socio-économiques à Bondoukou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Fête nationale 1971 ou l’année des grandes réalisations socio-économiques à Bondoukou ACI Congo/Économie : Plaidoyer pour ajuster les stratégies des activités informelles

L’ANE encourage la participation des femmes dans le processus électoral en Centrafrique


  2 Juillet      4        Editor's choice (1399), Politics (9063),

   

Bangui, 01 juil. (ACAP)-L’Autorité nationale des élections (ANE) a clos mardi 30 juin 2020 à Bangui, les travaux d’un atelier d’information et de vulgarisation de la stratégie nationale sur le genre en vue d’accroitre la participation des femmes dans le processus électoral en République Centrafricaine, en présence de l’experte en genre et élection à l’ANE, Gypsiane Aguéré.

L’enjeu de cet atelier est d’encourager de façon substantielle la participation  et la représentation des femmes centrafricaines dans la gestion des affaires politiques et publiques du pays.

L’experte Gypsiane Aguéré a indiqué que la stratégie nationale genre s’articule sur trois axes, notamment le renforcement du cadre juridique relatif à la prise en compte du genre dans les élections ; l’accroissement de la participation des femmes à toutes les étapes du processus électoral en tant qu’électrices et candidates et le renforcement des capacités en matière de genre et élections.

En sensibilisant les professionnels des médias, l’experte a souligné que leur mission est un gage de changement des mentalités afin d’améliorer le climat  social.

Le Vice-président de l’ANE, Bernard Kpongaba a rappelé aux participants que la loi sur la propriété bâtie qui constituait un obstacle à la candidature féminine est élaguée tout en expliquant les innovations apportées dans le nouveau code électoral .

Il a développé qu’un candidat  ou une candidate peut postuler dans une préfecture ou une circonscription dont il ou elle n’est pas originaire, pourvu que la personne à des intérêts économiques, politiques et sociales dans cette localité.

Deux jours durant, une cinquantaine de journalistes de différents organes public et privé ont été édifiés entre autres sur le rôle des médias dans le processus électoral, genre et élection, avantages et inconvénients, les violences basées sur le genre pendant les élections.

Il faut noter que cet atelier organisé du 29 au 30 juin par l’Autorité Nationale des Elections a été rendu possible grâce au concours financier de l’Union Européenne.

Dans la même catégorie