MAP Liban : 80.000 enfants déplacés suite aux explosions de Beyrouth (ONU) MAP Zimbabwe : le nombre d’infections au coronavirus a doublé en deux semaines (ONU) MAP Covid-19: feu vert pour les festivals et les évènements culturels au Québec MAP Algérie : Effondrement de trois maisons et fissures dans une trentaine d’autres suite à un séisme à Mila APS DÉCÈS DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE : MACKY SALL REÇOIT LES CONDOLÉANCES DE MUHAMMADU BUHARI VIA DES ÉMISSAIRES APS LA BAISSE DE LA CRIMINALITÉ S’EST POURSUIVIE EN JUILLET, SELON LA POLICE APS UN DE SES VOLONTAIRES ACCUSÉ D’ATTOUCHEMENTS SEXUELS, LA CROIX-ROUGE INVOQUE SES EFFORTS ET SON ACTION GNA Management of Bright SHS condemns act of violence GNA WASSCE: GES dismisses 14 students; interdicts three teachers for indiscipline GNA Parliament approves GH¢11.9 billion for government to meet public expenditure

Reprise des vols: l’OMS recommande des mesures de sécurité aux pays africains


  2 Juillet      9       

   

Abidjan, 02 juil 2020 (AIP) – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé jeudi aux pays africains, des mesures de sécurité strictes suite à la reprise du transport aérien dans certains pays, pour éviter une hausse des cas positifs au covid-19, selon un communiqué de l’organisme.

« Le transport aérien est vital pour la vitalité économique des pays. Mais alors que nous recommençons à prendre les airs, nous ne pouvons pas baisser notre garde. La nouvelle norme exige toujours des mesures strictes pour endiguer la propagation de Covid-19 », a déclaré la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti.

L’OMS suggère un contrôle exhaustif des entrées et des sorties devrait être envisagé sur la base d’une évaluation des risques et d’une analyse coûts-avantages, et dans le cadre de la stratégie nationale de réponse globale.

Pour l’OMS, les pays doivent évaluer la situation épidémiologique afin de déterminer si le maintien des restrictions l’emporte sur les coûts économiques de la réouverture des frontières. Elle leur demande également de déterminer si le système de santé peut faire face à une hausse des cas importés et si le système de surveillance et de recherche des contacts peut détecter et suivre les cas en toute fiabilité.

« La reprise des vols commerciaux en Afrique facilitera la livraison de matériels essentiels tels que des kits de tests, des équipements de protection individuelle et d’autres produits sanitaires essentiels dans les régions qui en ont le plus besoin. Cela permettra également de s’assurer que les experts, qui peuvent soutenir la réponse, puissent enfin se rendre sur le terrain et se mettre au travail », a relevé Dr Moeti.

Les compagnies aériennes africaines pourraient perdre 6 milliards de dollars ( un peu plus de 3.000 milliards FCFA) de revenus provenant des passagers comparé à 2019 et les pertes d’emplois dans l’aviation et les industries connexes pourraient atteindre 3,1 millions, soit la moitié des 6,2 millions d’emplois liés à l’aviation dans la Région, selon l’Association du transport aérien international.

Le trafic aérien international en Afrique pourrait connaître une baisse de 69 % de la capacité du trafic international et de 59 % de la capacité nationale, selon une analyse de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Dans la même catégorie