MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien INFORPRESS Porto Novo: Sebastião Monteiro ministra formação de construção de tambores de São João INFORPRESS Jako Cisco lança seu primeiro ‘single’ a solo intitulado de “terapia” INFORPRESS Santa Catarina: Bloco B do Liceu Amílcar Cabral recebe obras de reabilitação orçadas em seis mil contos INFORPRESS IGAE chama atenção para proibição da reutilização de garrafas de cerveja para engarrafar grogue

Mamou-covid-19: Cinq(05) responsables de bars et boites de nuit interpellés


  4 Juillet      16        Society (26804),

   

Mamou, 04 juil. (AGP)- C’est le procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Mamou qui confirmé la nouvelle.

 

Cinq (05) gérants, propriétaires de Bars et de boites de nuit, ont été interpellés par des agents du commissariat central de police de la ville carrefour.

 

Ils sont accusés d’avoir ouvert leurs lieux de réjouissance, malgré l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République, professeur Alpha Condé.

 

Interrogé, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, Elhadj Sidiki Camara a souligné :«Au cours de la soirée du jeudi, 02 juillet 2020, notre parquet a été saisi par le commissariat central de police de Mamou, d’un procès-verbal dressé contre les citoyens Mathos Haba, Mamadou Samba Boiro, Mamadou Djouldé Bah, Boubacar Kaba et Aboubacar Doukouré Sylla, pour rébellion.

 

Tous ces suspects sont gérants, propriétaires de bars et de bars-Dancing. Ils sont poursuivis pour avoir violé systématiquement les mesures édictées par Monsieur le président de la république, le professeur Alpha Condé, relatives à la fermeture momentanée des lieux de loisirs. Ils se sont, nonobstant ces mesures, obstinés à rouvrir leurs boites de nuit et bars-restaurants, qui sont bondés toute la nuit par des noctambules », a poursuivi le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.

 

Aux dernières nouvelles, le dossier a été qualifié de flagrant délit, et le procès pourrait s’ouvrir mardi, 07 juillet.

Dans la même catégorie