MAP Volkswagen ouvre une usine d’assemblage au Ghana MAP Ghana : 119 millions USD pour lutter contre les inondations APS LE GROUPE ERANOVE REND HOMMAGE À MANSOUR CAMA APS L’ÉCRIVAIN BÉGONG-BODOLI BÉTINA DEMANDE LA LEVÉE DE L’EMBARGO SUR LES ARMES EN CENTRAFRIQUE APS SACCAGE DU SIÈGE DE « LES ECHOS’’ : UNE « AGRESSION IGNOBLE’’ (CDEPS) AIP L’association des consommateurs télécommunication salue la décision de l’ARTCI de passer de 8 à 10 chiffres AIP Covid-19 : l’UVICOCI va créer des plateformes de dénonciation des comportements à risque AIP Covid-19: 38 nouveaux cas et 86 guérisons le 03 août 2020 AIP Les populations de Séguéla et Vavoua sensibilisées sur la COVID 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI appelle la population à s’impliquer dans la gestion du contentieux sur la liste électorale

Une mission d’instruction pour la signature du 3ème C2D démarre ses travaux à Abidjan


  6 Juillet      5        Economy (8297),

   

Abidjan, 06 juil 2020 (AIP)-Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a procédé lundi à Abidjan au lancement de la mission d’instruction du 3ème Contrat de désendettement et de développement (3ème C2D) à la Primature, au nom du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Les travaux, qui se font en présentiels et en visioconférence pour ceux qui sont à Paris, ont pour but d’échanger sur les modalités de la signature du 3ème C2D.

Placée sous l’autorité du Premier ministre, la mission permettra de définir les axes stratégiques de ce 3ème C2D et de déterminer les montants des enveloppes budgétaires des différents secteurs de concentration qui auront été retenus.

Le ministre Adama Coulibaly a précisé qu’il s’agira, au cours de ces travaux qui se tiennent lundi, mardi et vendredi, de dresser le bilan du C2D (1er et 2ème C2D), de 2012 à 2020, du bilan d’exécution de la feuille de route de la coopération ivoiro-française signée en 2017, de faire le point de la situation macro-économique et des besoins financiers et de définir et valider le cadrage financier du 3ème C2D, en termes de montants, échéanciers, durée, secteurs de projets à financer.

La restitution des travaux sera faite au Premier ministre, vendredi, à la Primature.

Les séances de travail permettront d’abord de diagnostiquer les sujets macro-économiques et les besoins à satisfaire, ensuite à déterminer les besoins à satisfaire, ensuite à déterminer les activités prioritaires sectorielles, les enveloppes budgétaires et l’échéancier de mise en œuvre et enfin de faire converger les positions sur le schéma du 2ème C2D.

L’Ambassadeur de France, Gilles Huberson a salué le bon cadre de collaboration entre son pays et la Côte d’Ivoire.  Il a précisé que le CD2 constitue ce mécanisme innovant de financement de développement. Par sa nature, a-t-il indiqué, le C2D demeure ainsi un formidable levier d’accompagnement des politiques publiques.

Le C2D consiste en la conversion de la dette remboursée en subvention pour des projets de développement en Côte d’Ivoire. Ces projets sont choisis d’un commun accord entre la Côte d’Ivoire et la France. Deux C2D sont actuellement en cours d’exécution pour les périodes 2012-2015 et 2014-2020, et ce pour un montant global de 1 151 milliards  francs CFA.

Après l’ouverture des travaux, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a reçu en audience la mission d’instruction du 3ème C2D conduite par l’Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson.

(AIP)

Dans la même catégorie