GNA Let us address challenges facing women in agriculture-Dr Gyiele Nurah GNA Have faith in God in times of difficulties – Pastor Akresi GNA NIC, MTTD to clamp down on Fake Insurance GNA Kwahu West Business Advisory Centre supports apprentices ANP Le Président de l’Assemblée Nationale du Niger s’entretient avec celui du Parlement de la CEDEAO MAP Kénitra: Rencontre de communication au profit de la communauté marocaine résident à l’étranger APS COVID-19 : 137 NOUVEAUX CAS DONT 72 COMMUNAUTAIRES GNA Group welcomes Mahama’s promise to pay Assembly members GNA Bio-digester toilet users count benefit of facility GNA Plan Int-Gh provides PPE to schools in Agona East district

La Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres à désormais un siège


  7 Juillet      5        Politics (9281),

   

Bangui, 07 juillet (ACAP)-Le Ministre d’Etat, directeur de cabinet à la présidence de la République, Obed Namsio a présidé vendredi 03 juillet 2020 à Bangui, la cérémonie de réception des bâtiments n° 7 et 8, des 14 villas réhabilitées à hauteur de 56 millions de franc CFA, pouvant abriter la Commission de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres.

Le Ministre d’Etat, Obed Namsio a expliqué que la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres crée par décret n° 17.069 du 14 février 2017 n’avait pas de siège pour abriter son personnel et que c’est grâce à la volonté du gouvernement que 2 des 14 villas ont été réhabilitées et affectées à ladite commission.

Le Directeur de cabinet à la présidence de la République a fait savoir que désormais cette Commission peut travailler en toute quiétude pour procéder au ramassage de toutes les armes et minutions de guerre qui circulent de manière illégale dans le pays.

« Les armes sont faites pour être détenues par les militaires, gendarmes et les policiers et non par les civils. Ces derniers ne sont pas habiliter à détenir les armes et minutions de guerre, sous peine d’être sanctionnés par la loi », a-t-il dit.

Par conséquent, Obed Namsio a invité toutes les personnes détentrices des armes et minutions de guerre à s’approcher de cette Commission afin de les restituer. Un travail de sensibilisation sera fait, après quoi de poursuites seront faits contre les détenteurs illégaux d’armes et munitions de guerre selon les textes en vigueur.

De son côté le chef du secrétariat technique permanent de la Commission, Jean-Pierre Bétindji a remercié les plus hautes personnalités du pays pour l’attention particulière qu’ils portent au fonctionnement de cette Commission qui travaillent parallèlement à celui du comité chargé de démobilisation, désarment, réinsertion et rapatriement (DDRR).

Il convient de rappeler que cette Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres est rattachée à la Présidence de la République, en raison de l’importance de sa mission
.

Dans la même catégorie