MAP Volkswagen ouvre une usine d’assemblage au Ghana MAP Ghana : 119 millions USD pour lutter contre les inondations APS LE GROUPE ERANOVE REND HOMMAGE À MANSOUR CAMA APS L’ÉCRIVAIN BÉGONG-BODOLI BÉTINA DEMANDE LA LEVÉE DE L’EMBARGO SUR LES ARMES EN CENTRAFRIQUE APS SACCAGE DU SIÈGE DE « LES ECHOS’’ : UNE « AGRESSION IGNOBLE’’ (CDEPS) AIP L’association des consommateurs télécommunication salue la décision de l’ARTCI de passer de 8 à 10 chiffres AIP Covid-19 : l’UVICOCI va créer des plateformes de dénonciation des comportements à risque AIP Covid-19: 38 nouveaux cas et 86 guérisons le 03 août 2020 AIP Les populations de Séguéla et Vavoua sensibilisées sur la COVID 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI appelle la population à s’impliquer dans la gestion du contentieux sur la liste électorale

BEPC 2020: 5169 candidats affrontent les épreuves orales dans le Béré


  10 Juillet      2        Innovation (2473),

   

Mankono, 10 juil 2020 (AIP)- Cinq mille cent soixante et neuf élèves dans la région du Béré, dont 1400 à Mankono affrontent, depuis mercredi, les épreuves orales du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) avant l’épreuve ultime des écrits prévue se dérouler le 14 juillet.

Au total, c’est 10 centres dont trois annexes à travers toute la région du Béré qui accueillent les candidats à la conquête du précieux sésame pour la fin d’étude dans le premier cycle.

 »Les épreuves en cours se déroulent dans la discipline. Chaque acteur est à son poste pour assurer le bonne marche des épreuves », a confié, le responsable de la cellule du BEPC à la Direction régionale de l’éducation nationale (DREN) de Mankono, Gonyassouo Toh Edmond.

Au lycée moderne de Mankono où les élèves ont répondu présents, ils se sont dit confiants et sereins quant à l’issue de cette composition.

« Je viens de finir l’épreuve orale et je suis en confiance. J’ai choisi un texte qui parlait de la Covid-19 et des mesures barrières pour l’éviter. Le professeur s’est exprimé dans un anglais accessible, donc je n’ai pas eu du mal à répondre aux questions », s’est réjoui, Bamba Maténé, un candidat.

Pour les interrogateurs par contre, le niveau des enfants est moyen, beaucoup reste à faire car les candidats ont des difficultés, surtout en lecture.

Dans la même catégorie