GNA « I didn’t come to cause a mess in the music industry » – Shatta Wale GNA Stonebwoy calls for the need for musicians to join Covid-19 awareness drive AIP Côte d’Ivoire-AIP / Le lac aux caïmans de Yamoussoukro n’attire plus AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ancien député raconte son vécu de la fête nationale, le 7 août 1960 ACI Plus de 100.000 candidats répartis en 389 centres affrontent le Bepc AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Années indépendances : Aspro Bernard, un souvenir musical encore vif à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Les explosions à Beyrouth ont fait plus de 100 morts (Croix-Rouge) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Fête nationale 1971 ou l’année des grandes réalisations socio-économiques à Bondoukou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Fête nationale 1971 ou l’année des grandes réalisations socio-économiques à Bondoukou ACI Congo/Économie : Plaidoyer pour ajuster les stratégies des activités informelles

Gabon/Covid-19 : La Comilog s’investit dans la production «des gels de la vallée »


  10 Juillet      3        Economy (8297),

   

Libreville, 10 Juillet (AGP) – Face à la pénurie dans les surfaces commerciales et consciente de la difficulté à s’en procurer localement, la Compagnie Minière de l’Ogooué (Comilog) s’est employée à produire des gels hydro alcooliques destinés à ses salariés.

Cette solution baptisée «les gels de la vallée», issue du laboratoire du Complexe Métallurgique de Moanda, remplit tous les standards imposés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en la matière: éthanol à 96%, peroxyde d’hydrogène à 3%, glycérol à 99% et de l’eau ultra pure. A ce jour, la Comilog a déjà produit 160 litres dont plusieurs ont été distribuées à quelques structures sanitaires de la place. A terme l’entreprise envisage produire 1200 litres.

Une initiative louable, quand on sait que les lieux de travail peuvent être des foyers de contamination lorsque les gestes barrières au Covid-19 ne sont pas respectés. Se désinfecter ainsi régulièrement les mains à l’aide d’un gel reste un outil efficace pour prévenir toute contamination.

Malheureusement, beaucoup de personnes éprouvent encore des difficultés à se procurer un gel de mains dans les surfaces commerciales des petites localités. Dès qu’il y a un approvisionnement, le produit est vite écoulé. Le recourt à de l’eau javellisée est fréquent, ce qui n’est pas sans conséquence sur l’épiderme. Vivement, que les autorités compétentes facilitent l’accès au gel de mains dans le cadre de la lutte efficace contre la Covid-19, avec le flux de voyageurs qui se profilent à l’horizon.

Dans la même catégorie