GNA NHIA introduces instant healthcare for aged 70 and above GNA Grammy Awards CEO pledges support to the Kwadaso Creative Arts SHS GNA Non payment of Mobile money loans could affect borrowers GNA Ghana establishes fertilizer platform GNA LPG Price build-up under review – Deputy Energy Minister GNA Trade between Ghana and China hits US$9.57billion NAN Cricket: ICC hails Nigeria’s facilities GNA “Arbitrary” charges impeding implementation of RTI Law— MFWA GNA Today is World Tourism Day GNA Minister calls for collaboration to eliminate security Challenges

Guinée-COVID-19 : Une convention de 2 millions d’euros pour la surveillance communautaire.


  20 Juillet      34        LeaderShip Feminin (11285),

   

Conakry, 20 juil. (AGP)- Le ministre de la Santé Médecin Colonel Remy Lamah et le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) en Guinée Olivier Pannetier ont signé récemment une convention de financement de 2 millions d’Euros sous forme de subvention destinée à renforcer la surveillance communautaire et à maintenir une continuité des services de santé en Guinée a suivi l’AGP.

 

Cette subvention est accordée dans le cadre de l’initiative santé en commun, portée par la France pour contribuer à la riposte au Covid-19 dans les pays d’intervention de l’AFD et en priorité l’Afrique.

 

Elle est octroyée à l’Association pour la Médecine et la Recherche en Afrique- France (AMREF) en partenariat avec l’ONG Médecin du Monde. Cette convention de financement permettra de contribuer au dispositif guinéen de riposte et du renforcement de la surveillance communautaire en vue d’endiguer la propagation du Covid-19. Il est question d’assurer la continuité des services de santé de base, le suivi des grossesses, la prévention contre le paludisme et les maladies diarrhéiques chez les enfants.

 

Il faut noter que l’initiative santé en commun a déjà facilité 3 interventions en Guinée notamment en faveur de la surveillance épidémiologique en soutien au centre de recherche en infectiologie de Guinée, l’augmentation des capacités de diagnostic à Conakry et l’ensemble du pays avec le projet LABOGUI et l’Institut Pasteur de Guinée.

 

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Leone SEM Jean-Marc Grosgurin, du Délégué Général de l’ONG l’Association pour la Médecine et la Recherche en Afrique (AMREF) France Hubert CHAUVET.

Dans la même catégorie