AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 44 nouveaux cas de COVID-19 et 57 guéris le 26 septembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme est nul et de nul effet (Ouattara) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Le quartier Marahoué de Bouaflé accède à l’électricité ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) ANGOP Covid-19: Angola regista 82 novos casos APS ’’Le Joola’’ : tous les orphelins ’’laissés en rade’’ seront pris en charge par l’Etat (ministre)

Lancement à Kinshasa des travaux d’élaboration du schéma directeur d’industrialisation de la RDC


  7 Août      4        Science (209),

   

Kinshasa, 07 août 2020 (ACP).- Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, a procédé jeudi à Kinshasa, au lancement des travaux d’élaboration du schéma directeur d’industrialisation de la République démocratique du Congo (RDC), indique un communiqué de presse de ce ministère parvenu vendredi à l’ACP.

Pour le ministre Julien Paluku, l’élaboration de ce document est une étape très importante que le pays vient de franchir, ajoutant qu’avec cet outil, la RDC sera à mesure de matérialiser sa politique nationale d’industrialisation et préconiser des stratégies industrielles meilleures. Lesquelles stratégies, a-t-il souligné, seront basées sur  trois axes principaux à savoir, améliorer la gouvernance  administrative et stratégique ;  faire de la RDC un pool économique et industrielle ainsi que développer le pays et en faire un centre attractif au monde.

M. Miché-Ange Lokota Ilondo, directeur gérant de cabinet d’étude Congo challenge, structure ayant menée cette étude, s’est déclaré déterminer à concrétiser ce schéma directeur d’industrialisation.

Il a laissé entendre que son bureau, à travers cette d’étude, a accompli cinq étapes qui ont consisté à identifier, circoncire et annoncer clairement  tout le problème structurel et conjoncturel que connait le secteur industriel congolais, afin de se faire une idée précise sur les transformations requises et le rôle qu’elle devra jouer dans la mise en place du nouveau modèle économique du pays, appréhender et qualifier avec détail et concision l’environnement, en concevant une grille de lecture ou d’analyse du processus d’industrialisation de la RDC, afin de la mettre en adéquation avec la vision du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le programme du gouvernement qui s’étend de 2019 à 2023.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du staff dirigeant du Fonds pour la promotion de l’industrie (FPI) qui avait recruté ce cabinet d’étude.

Installation d’International Africa Holding dans les ZES en RDC

le ministre de l’Industrie,  Julien Paluku, a échangé  jeudi  avec M. Yona Komlan Gbenyedzi, président de  International Africa Holding, venu lui annoncer la disponibilité de son entreprise à s’installer dans les zones économiques spéciales (ZES) de la République démocratique du Congo (RDC), afin de développer la mécanisation des chaines de valeur dans l’agro-industrie. « Nous nous sommes entretenus avec le ministre de l’Industrie au sujet du modèle de mécanisation des chaines de valeur sectorielle, plus précisément du modèle  de développement de la chaine agroindustrielle. Nous avons également abordé le sujet de financement  avec le ministre. Le point focal de nos discutions a concerné  les ZES qui tiennent à cœur le Président de la RDC, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo et nous attirent », a déclaré le président de l’entreprise Africa Holding à la presse.

Pour M. Yona, son entreprise est prête à aider à l’avancement du processus qui permet de développer  le secteur  agroindustriel surtout  que  ce modèle  n’est pas à la recherche d’un financement. « Nous sommes déjà très avancé sur le modèle financier et nous avons apporté un « Packeng » de mécanisation des chaines de valeur et le financement de ces chaînes de valeur, a-t-il conclu.

Dans la même catégorie