ANG Brexit/Acordo de Saída deve ser concretizado e não renegociado – Bruxelas ANG Eleição na FFGB/Paulo Mendonça desiste da corrida à presidência da organização ANG Covid-19/OMS vai disponibilizar 120 milhões de testes rápidos para países pobres ANG Luta contra raiva/ Direcção Geral de Veterinária apela a população para vacinar seus animais de estimação ANG EUA/Supremo e Covid-19 no centro do primeiro debate entre Biden e Trump ANG Cooperação/Novo embaixador de Portugal reitera o empenho do seu país para aprofundar a cooperação entre os dois países ANG Eleição na FFGB/ Porta-voz do candidato Fernando Tavares acusa Comité Executivo cessante de usurpação de competências ANP Le Chef de l’Etat reçoit les lettres d’accréditation de huit nouveaux ambassadeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Construction anarchique: Le MLCU renforce les capacités de la brigade d’investigation et de contrôle urbain AIP Côte d’Ivoire-AIP / Grève à Ecobanck Côte d’Ivoire : la direction de la banque invite personnel à poursuivre les négociations

Les populations de Bingerville exhortées à cultiver la paix à l’approche de la présidentielle


  7 Août      3        Politics (9901),

   

Bingerville, 07 août 2020 (AIP)- Le sous-préfet Anoh Bédia Oswald a, à l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance, ce vendredi 07 août 2020, exhorté les populations de Bingerville en particulier et celle de la Côte d’Ivoire en général à cultiver la paix et le civisme à l’approche de la présidentielle prévue le 31 octobre 2020.

Selon le sous-préfet, « les élections ce n’est pas la guerre ». Mais, a-t-il, poursuivi, un jeu démocratique où l’on porte librement son choix sur un candidat pour qu’il exécute son programme pour le bien-être de ses compatriotes.

« Chers Ivoiriens, il nous importe de préserver la paix sociale en cette année électorale. C’est vrai que les élections présidentielles suscitent de nombreuses passions en fonction des enjeux en présence. Cependant, chacun de nous doit prendre de la hauteur et mettre en avant l’intérêt supérieur de la Nation », a exprimé le sous-préfet.

Anoh Bédia s’exprimait lors d’une cérémonie sobre de commémoration de l’An 60 de la Côte d’Ivoire organisée à la sous-préfecture, dans le strict respect des mesures barrières au COVID-19.

Cette cérémonie a été marquée par le salut au drapeau national mené par un détachement de l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT), dirigé par le Capitaine Nebou Yvan.

Dans la même catégorie