AGP Gabon/Journée de la paix: Le PAYNcop annonce un projet de lutte contre la Covid-19 en milieu carcéral AGP Gabon/Immigration clandestine:118 migrants interpellés au nord de Libreville APS UN CONSEIL PRÉSIDENTIEL SUR LA RELANCE DE L’ÉCONOMIE ANNONCÉ APS PLAN ORSEC : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS D’UNE VALEUR DE 347 MILLIONS FRANCS RÉCEPTIONNÉ À ZIGUINCHOR APS MACKY SALL INSISTE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE GNA Anyaa-Sowutuom constituents give First Lady rousing welcome GNA Let’s restructure global financial architecture for easy access to capital – President GNA Innohub launches Women-In-Climate Accelerator programme AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions.

Liban : 80.000 enfants déplacés suite aux explosions de Beyrouth (ONU)


  7 Août      12        Leadership Africain (1366),

   

Nations-Unies (New York), 07/08/2020 (MAP) – Quelque 80.000 enfants ont été déplacés suite aux explosions survenues cette semaine dans le port de Beyrouth, a indiqué vendredi le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF), soulignant que les familles affectées ont « désespérément besoin d’aide ».

Les explosions de mardi soir ont fait plus de 150 morts, 5.000 blessés et des centaines de disparus. L’UNICEF dit être préoccupée par le fait que de nombreux enfants ont subi des traumatismes et restent sous le choc.

«Au cours des 48 dernières heures, l’UNICEF a continué de coordonner étroitement avec les autorités et les partenaires sur le terrain pour répondre aux besoins urgents des familles touchées, en se concentrant sur la santé et le bien-être des enfants», a déclaré Violet Speek-Warnery, Représentante adjointe de l’UNICEF au Liban, citée dans un communiqué.

Le port de Beyrouth où les explosions ont eu lieu est « la principale bouée de sauvetage » du pays et il est maintenant totalement détruit, a déploré l’agence onusienne.

L’UNICEF cite également de nombreux rapports faisant état d’enfants séparés de leur famille, dont certains sont toujours portés disparus, alors qu’au moins douze établissements de soins de santé primaires, maternels, de vaccination et de nouveau-nés à Beyrouth ont été endommagés, affectant les services pour près de 120.000 personnes.

Le chef de l’humanitaire des Nations-Unies, Mark Lowcock, a annoncé vendredi le déblocage de six millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) pour contribuer à la réponse humanitaire au Liban, portant le financement total de l’ONU pour cette crise à 15 millions de dollars.

Dans la même catégorie