MAP Le défenseur international marocain Badr Banoun s’engage avec Al Ahly d’Egypte (médias) APS EMIGRATION CLANDESTINE : SEPT PERSONNES PLACÉES EN GARDE À VUE À FIMELA APS QUARANTE-TROIS NOUVEAUX CAS DE COVID-19 APS AMADOU BA ANNONCE LA PRODUCTION DE NOUVEAUX PASSEPORTS BIOMÉTRIQUES APS AGRICULTURE : MACKY SALL PROMET DE MIEUX ÉQUIPER LE MONDE RURAL AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les producteurs de cacao veulent un prix minimum d’achat de 1200 FCFA/kg GNA “Teachers Community” innovation progressing steadily in Okere District GNA “Teachers Community” innovation progressing steadily in Okere District GNA CSIR-SARI educates farmers on improved cowpea varieties GNA Effia Nkwanta Regional Hospital gets eight-bed intensive care unit

REMISE D’UN DON DE PLUS DE 5.000 TONNES DE RIZ OFFERT PAR TOKYO


  12 Août      4        Migration (988),

   

Dakar, 12 août (APS) – L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Arai Tatsuo, va remettre ce jeudi au ministre en charge du Développement communautaire, Mansour Faye, un don de 5.300 tonnes de riz d’une valeur d’un milliard 750 millions de FCFA, a appris l’APS.

La cérémonie de remise du don aura lieu jeudi à 10h, à Diamniadio, rapporte un communiqué de la représentation diplomatique nipponne.

Ce don, qui entre dans le cadre de l’assistance alimentaire du Japon au Sénégal, est destiné à soutenir les efforts du gouvernement sénégalais contre le fléau de la Covid-19.

Il constitue, selon le texte, « une contribution pour combler le déficit alimentaire résultant des dures conditions climatiques ainsi que de la perturbation économique liée à la Covid-19 qui affecte souvent le niveau de production, notamment du riz ».

« C’est aussi une façon de soutenir le gouvernement du Sénégal qui fournit des efforts considérables pour assurer la sécurité alimentaire, une dimension accentuée lors de la discussion à la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7) en 2019 », ajoute la même source.

« Au-delà du soutien à la balance des paiements, car ce don permet au Sénégal d’économiser ses devises étrangères, les ressources générées par sa commercialisation alimentent un fonds de contrepartie qui permet de financer des projets de développement économique et social au bénéfice des populations sénégalaises ».

Dans la même catégorie