ABP Plus de cinq milliards de francs alloués au fonctionnement du ministère de la communication et de la poste en 2021 ABP SOS village d’enfants en partenariat avec les familles d’accueil pour la protection des enfants ANP Le Secrétaire général de l’OCI et le Directeur général de l’Organisation Islamique pour la sécurité Alimentaire reçus par le Chef de l’Etat AGP Gabon/Session ordinaire du conseil municipal de Makokou: Guy Roger Ekazama justifie sa gestion de l’exercice 2019 MAP Eliminatoires AfroBasket 2021 : le Maroc s’incline face au Cap Vert (73-80) APS « NA SET » : DES VOIX MISES AU SERVICE DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT SUR LA PETITE-CÔTE APS L’ÉTUDIANT MOUHAMADOU LAMINE KÉBÉ REMPORTE LE GRAND PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR L’INNOVATION NUMÉRIQUE APS PROJET PIKINE IRRÉGULIER SUD 2 : DES KITS D’HYGIÈNE AUX POPULATIONS ET ACTEURS INSTITUTIONNELS APS POLITIQUES TERRITORIALES, UNE PLUS-VALUE À LA BONNE GOUVERNANCE (CONSEILLER HCCT) APS THIAROYE-SUR-MER : LE MAIRE PLAIDE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DE SA COMMUNE DANS LES PROJETS DE L’APIX

Gabon/Révision du Code du Travail : 17 avis partagés, une dizaine non partagés et 3 sans opinions


  9 Septembre      3        Politics (11840),

   

Libreville, 09 Septembre (AGP) –  Les travaux relatifs à la révision du Code du travail en République Gabonaise, à la suite des avis et commentaires émis par le Bureau international du Travail (BIT), ont été remis, le lundi 7 septembre dernier à Libreville, au ministre en charge du Travail, Madeleine Edmée Berre. Au sortir de six jours d’analyses, il ressort 17 articles des avis partagés, une dizaine non partagé et 3 sans opinions.

Repris le 02 septembre dernier, les travaux relatifs à la révision du Code du travail au Gabon, suite aux avis du Bureau international du Travail (BIT), se sont achevés, le lundi 7 septembre dernier à Libreville, par la remise du rapport d’analyse des travailleurs et du patronat.

Tenus en commissions, ces travaux consistaient à examiner et associer les commentaires émis par le BIT aux fins de procéder aux fondations nécessaires du nouveau Code du Travail sur une trentaine d’articles ayant des points de divergences.

Au sortir de ces travaux, le groupe des travailleurs a partagé 17 avis du BIT, 10 avis non partagés et 3 articles sans opinions. Tout en invitant les gouvernants à tenir compte de l’avis technique du BIT dans l’association final du Code. Aussi, il a recommandé une nouvelle lecture en plénière en présence de toutes les parties prenantes avant sa validation finale. Pour le Patronat, 17 articles validés en état, et 13 soldés par les avis divergents.

Le ministre gabonais du Travail, tout en saluant le professionnalisme et les contributions constructives et consensuelles formulées par les partenaires sociaux, a donné rendez-vous pour la lecture de la version définitive du projet contenant les arbitrages du Gouvernement.

«Il s’agit là d’une réforme emblématique pour notre pays qui disposera ainsi, d’un outil de travail moderne, adapté aux enjeux de l’employabilité, et garantissant une croissance des emplois. (…) Nous allons procéder à la relecture de ce projet du Code du travail ensemble, avant qu’il n’emprunte l’étape d’approbation des institutions, car c’est un outil qui a vu la participation constructive de l’ensemble des représentants des travailleurs» a déclaré Madeleine Berre.

Dans la même catégorie