ABP Plus de cinq milliards de francs alloués au fonctionnement du ministère de la communication et de la poste en 2021 ABP SOS village d’enfants en partenariat avec les familles d’accueil pour la protection des enfants ANP Le Secrétaire général de l’OCI et le Directeur général de l’Organisation Islamique pour la sécurité Alimentaire reçus par le Chef de l’Etat AGP Gabon/Session ordinaire du conseil municipal de Makokou: Guy Roger Ekazama justifie sa gestion de l’exercice 2019 MAP Eliminatoires AfroBasket 2021 : le Maroc s’incline face au Cap Vert (73-80) APS « NA SET » : DES VOIX MISES AU SERVICE DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT SUR LA PETITE-CÔTE APS L’ÉTUDIANT MOUHAMADOU LAMINE KÉBÉ REMPORTE LE GRAND PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR L’INNOVATION NUMÉRIQUE APS PROJET PIKINE IRRÉGULIER SUD 2 : DES KITS D’HYGIÈNE AUX POPULATIONS ET ACTEURS INSTITUTIONNELS APS POLITIQUES TERRITORIALES, UNE PLUS-VALUE À LA BONNE GOUVERNANCE (CONSEILLER HCCT) APS THIAROYE-SUR-MER : LE MAIRE PLAIDE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DE SA COMMUNE DANS LES PROJETS DE L’APIX

UM6P à Bénguérir : « Démo Day virtuel » pour clore le programme de l’accélérateur de Startups « IMPULSE »


  9 Septembre      9        Editor's choice (1665), Migration (1024), Science (224),

   

Benguérir, 09/09/2020 (MAP), Le programme d’accélération de startups IMPULSE, développé par l’Université Mohammed VI Polytechnique avec le soutien du Groupe OCP et de sa filiale OCP Africa, et en partenariat avec MassChallenge, a pris fin, mercredi, avec l’organisation d’un « Démo Day virtuel ».

Cet évènement a ainsi marqué la fin de la période d’accompagnement ayant démarré en janvier dernier et permis à l’ensemble des startups participantes à ce programme de faire la présentation de leur business ainsi que des solutions proposés, aux investisseurs et partenaires potentiels, indique l’OCP dans un communiqué.

A l’issue de ce « Démo Day virutel », un prix a été décerné aux 16 entrepreneurs ayant participé au programme pour les aider à développer leurs entreprises et à surmonter l’impact de la pandémie de la Covid-19.

Ce programme, précise la même source, a été conçu avec trois objectifs clés à savoir : Renforcer les capacités d’innovation du Groupe OCP dans des domaines liés à sa chaine de valeur (Agritech, Biotech, Nanotech et Mining Tech), soutenir l’écosystème d’entrepreneuriat et d’innovation, et apporter des solutions aux petits exploitants agricoles en Afrique.

Il est à rappeler que l’appel à candidatures avait pris fin le 1er octobre 2019, avec plus de 350 candidatures en provenance d’une quarantaine de pays.

Les 16 startups retenues dans le cadre de ce programme, ont été rigoureusement sélectionnées par une communauté de juges experts, et représentent 4,5% des candidatures, lit-on dans le communiqué, faisant savoir que quatre autres initiatives intra-prenariales du Groupe OCP ont également été intégrées au sein du programme.

Depuis son lancement, la période de candidature a été soutenue par un effort de communication intensif en ligne avec plusieurs webinaires, et via des évènements organisés au Maroc et dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne, ajoute la même source, notant que la tournée Africaine a permis de faire découvrir le programme auprès des entrepreneurs les plus brillants du Continent.

Et de poursuivre que durant la période d’accélération qui a démarré en janvier 2020, les entrepreneurs et les intrapreneurs du programme, ont eu l’occasion d’assister à des bootcamps physiques au Maroc et en Suisse, ainsi qu’à des bootcamps virtuels.

Des séances de mentoring, des ateliers de formation, des mises en relation avec des investisseurs, des entreprises, les laboratoires et le fablab de l’UM6P, l’Ecole 1337, ont également été organisés durant le programme, relève la même source, notant que certaines startups travaillent actuellement sur des pistes de collaboration avec le Groupe OCP, OCP Africa et l’UM6P.

En plus du mentorat, des bootcamps, des mises en relations avec des partenaires et des investisseurs potentiels, les startups qui ont bénéficié d’un prix de 250.000 dollars répartis comme suit :

1- Lauréat du prix Diamond (USD 50K)

-Foodlocker du Nigéria qui développe une plateforme pour connecter les exploitants agricoles à leurs clients.

2- Lauréats du prix Platinum (USD 20K)

  1. DataFarm (Brésil) qui traite des données agronomiques géolocalisées des exploitations agricoles, afin d’identifier les facteurs limitants et d’accroitre le rendement.
  2. Lono ( Côte d’Ivoire) qui est une société d’ingénierie de bio-procédés, proposant des solutions pour les petits exploitants agricoles et pour l’agro-industrie afin de valoriser les déchets en fertilisants.
  3. Safi Organics (Kenya) qui décentralise la production d’engrais et facilite l’accès des exploitants agricoles à des fertilisants de qualité.
  4. Social Lender (Nigéria) qui aide les institutions financières à offrir des services basés sur la réputation sociale afin d’assurer une meilleure inclusion financière.
  5. Strayos (Etats-Unis) qui optimise les opérations sur les sites industries à l’aide d’une solution de traitement d’images aériennes.

– Lauréats du prix Gold (USD 10K)

  1. Agroop (Portugal) qui développe une solution cloud et objets connectés pour le suivi des cultures, la gestion des ressources, la prévention des risques et l’optimisation de la production agricole.
  2. ColdHubs (Nigéria) qui fabrique des chambres froides fonctionnant à l’énergie solaire, et permettant aux commerçants et aux agriculteurs de conserver les denrées périssables.
  3. eProd Solutions (Kenya) : Il fournit des solutions technologiques permettant d’évaluer la sécurité sanitaire et la valeur nutritionnelle des produits agricoles.
  4. Esoko (Ghana) fournissant une plateforme qui connecte le milieu rural africain à des services financiers, à des marchés et à des services de conseil et d’information.
  5. Farmcrowdy (Nigéria) qui propose aux agriculteurs des solutions d’agriculture intelligente, des semences de qualité, et un accès aux marchés pour leur permettre d’accroitre leurs bénéfices.
  6. HydroBarley (Maroc) proposant une solution de production de fourrage à des prix compétitifs à partir d’un système hydroponique.
  7. Moldiag (Maroc) qui développe des solutions de diagnostic à des prix compétitifs pour la détection de plusieurs marqueurs de maladies chez l’homme, les animaux et les plantes :
  8. SATGRIE (Mali) qui offre des capteurs qui collectent et analysent les données des sols afin de définir les besoins nutritionnels des plantes cultivées.
  9. SAYeTECH (Ghana) qui développe des machines pour accroitre la productivité de l’agriculteur africain et réduire les déchets.
  10. TroTro Tractor (Ghana) permettant aux petits exploitants d’accéder à des tracteurs et autres engins via une plateforme digitale.

Dans la même catégorie